Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler fantastique avec « Le journal du Nightstalker: Entre lueur et ombre » de Steve Fabry aux Éditions Stellamaris.

Un ange décide de descendre du Paradis afin d’aider une humanité en proie aux démons. Témoin de la souffrance que les humains ressentent, il devra trouver sa place et le sens de son existence parmi eux. Prenant le rôle d’un protecteur, il deviendra le Nightstalker. De nombreux ennemis entraveront sa route mais quelques alliés se rangeront à ses côtés. Au cœur de cette guerre, à qui pourra-t-il accorder sa confiance ?
Steve “Serpent” Fabry, bassiste et chanteur au sein du groupe de métal Sercati, raconte au fil des albums l’histoire d’un personnage nommé le Nightstalker. Voulant explorer une autre facette de son protagoniste, il créa une seconde formation musicale portant sobrement le nom “The Nightstalker”, narrant les moments plus personnels de son héros en parallèle de l’histoire principale. S’attachant à sa création et l’univers qu’il mit en place, Steve a ainsi décliné ce récit en roman ainsi que dans un film. Il a aussi scénarisé un comics sur cet univers, dont les illustrations sont largement utilisées pour illustrer ce roman, premier tome d’un cycle de trois trilogies. Un jeu de rôle est également en préparation aux Éditions Stellamaris sur cet univers.
« Quand je ferme les yeux, je revois ma chute. Mon interminable descente, mon angoisse et ma douleur. Mes ailes ne pouvant ni m’aider, ni me ralentir. Ces visages humains qui défilent devant mes yeux. Je peux encore ressentir le froid parcourant mon corps à mon arrivée en bas
Je devrais peut-être vous raconter comment j’en suis arrivé là. Ou plutôt qui je suis, et ce que je suis. Ainsi, comprendrez-vous mieux ce que je vous écris. »

le journal d'un nightstalker

Quand l’auteur m’a proposé de découvrir ce roman, je n’ai pas pu résister bien longtemps à sa couverture mais également à son résumé qui nous annonçait un moment entre le bien et le mal. Et j’ai bien fait de me laisser tenter car j’ai passé un bon moment.

Apparemment ce roman était à la base découpé en trois tomes qui ont été réunis mais ce n’est en rien gênant de se plonger d’un coup dans ces trois opus. Bien au contraire, je pense que ça évite la frustration d’attendre la suite. On sait malgré tout que ce bouquin n’est pas un one shot car il est annoncé comme une première trilogie et ce n’est que du bonheur que de se dire qu’on pourra à nouveau retrouver les personnages.

On commence notre lecture par un mot de l’auteur qui nous explique comment il en est venu à écrire ce roman et à s’attacher à son personnage principal. Cette note est vraiment très intéressante et nous donne envie de nous plonger dans l’histoire mais aussi d’aller plus loin.

Ensuite, nous sommes directement plongés au cœur du roman avec le personnage principal, celui qui deviendra le Nightstalker et le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue le rend on ne peut plus attachant. On vit ses aventures à ses côtés et on ressent très vite les choses en même temps que lui. 

Nous allons donc suivre notre ange déchu mais bien des obstacles vont venir se mettre sur son chemin car Lucifer va très vite apparaître. Va alors s’ensuivre un combat entre les forces du bien et celles du mal, car notre ange va vouloir le bien et faire la justice sur terre. Décidément, je suis fan de ces luttes du bien contre le mal. Bon, je vous avoue que, pour une fois, j’étais plus du côté du bien, ce qui change de mes habitudes dans ces batailles.

Nous allons passer d’un livre à l’autre sans nous en rendre compte tant nous serons pris par l’histoire et par la plume de l’auteur. La seule chose qui va faire la différence, ce sont les annexes à la fin de chaque livre car on aura d’autres points de vue que celui de notre personnage principal et j’ai trouvé cette façon de faire très intelligente et originale.

Vous l’aurez compris, je me suis énormément attachée à notre Nigthstalker mais j’ai eu un coup de cœur pour le personnage de Miss Ombrelle. J’ai aimé son histoire, la manière dont l’auteur l’a construite, j’ai vraiment été charmée par tout chez elle.

Concernant l’histoire, je me suis imaginé tellement de choses en lisant ce roman, je crois que ça doit venir du fait que l’auteur a une plume assez visuelle et qu’on pourrait voir ce roman adapté au cinéma ou alors peut être que c’est parce que les personnages sont des chansons. Allez savoir, je n’arrive pas à mettre les mots sur tout ce qui m’a traversée au cours de ma lecture.

Je terminerai par un petit mot sur l’objet livre qui doit être magnifique avec ses illustrations et sa découpe de chapitres. Je l’ai lu en numérique mais je pense que ça vaut vraiment le coup de l’avoir en papier pour le découvrir autrement.

Bref, si vous aimez les combats entre le bien et le mal et les personnages attachants, ce roman ne pourra que vous plaire. N’hésitez pas à cliquer ici. 

Note : 4 sur 5.

Pour aller plus loin que le roman, je vous invite à découvrir la chaine YouTube de l’auteur. D’ailleurs Heavy vous a déjà parlé de l’univers de l’auteur ici.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s