Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un roman fantastique jeunesse, mais pas que… Il s’agit de « Pétales d’amour et de bonté » de Alicia Alvarez aux Éditions Nutty Sheep.

Nina, 10 ans, ne se sent pas à sa place dans sa propre vie. Dotée d’un caractère introverti doublé d’un manque de confiance en elle conséquent, elle n’a aucun ami à l’école. Une fois à la maison, elle se sent beaucoup mieux, mais quelque chose manque… Personne n’écoute réellement ce qu’elle a à dire, encore moins elle-même. Sa vie banale prend un tournant inattendu le soir où son beagle, Pierrot, décide de dépasser le portillon grand ouvert du jardin. Jusqu’alors, Nina se croyait inutile, nulle, moche, sans aucune valeur. Cette expérience à mi-chemin entre le réel et l’irréel lui fera prendre conscience des richesses que la vie a encore à lui faire découvrir.

Un roman jeunesse fantastique dans lequel s’incorporent avec tendresse la bienveillance et une réflexion propre au développement personnel.

pétales d'amour et de bonté

Ce roman m’attirait énormément de par son résumé ! Et puis, comment aurais-je pu résister à une licorne sur la couverture (oui, je suis une licorne) ? Mais ce qui m’a donné envie, c’est le fait que ce bouquin soit sorti de la plume d’Alicia Alvarez, que j’ai déjà eu l’occasion de découvrir et d’apprécier. Autant vous dire que je ne suis pas déçue, car j’ai eu un coup de cœur pour ce roman.

Déjà, j’ai été sous le charme des citations qu’on peut découvrir au début de chaque chapitre, j’ai tellement eu l’impression qu’elles m’étaient destinées que j’en ai été très agréablement surprise. Et puis le petit mandala au début de chaque chapitre, juste avant la citation, c’est vraiment une super bonne idée.

Au niveau de l’histoire, le premier chapitre nous emmène directement auprès de Nina et j’ai adoré le fait que l’histoire soit écrite de son point de vue. Ça nous permet de nous sentir vraiment proche d’elle et de vivre l’histoire avec elle. Je vous avoue que c’en est au point où j’ai eu l’impression d’avoir 10 ans moi aussi, tout au long de ma lecture. J’ai eu ce sentiment que l’autrice avait écrit ce roman pour moi, tant j’avais l’impression d’être Nina. A 10 ans, j’étais exactement comme notre héroïne, j’avais l’impression de ne pas être à ma place et je n’avais aucune confiance en moi. D’ailleurs, ça se ressent peut-être moins maintenant, mais je suis un peu restée comme ça. L’autrice a vraiment bien décrit les faits. On sent qu’il y a une part de vécu dans ce roman et c’est super important de parler des jeunes qui ne sentent pas à leur place dans la vie. Ce roman fera remonter des souvenirs à ceux qui ont vécu, comme Nina, une enfance difficile, ça c’est certain.

Et puis, très vite, nous nous retrouvons dans un monde fantastique et, là nous nous évadons complètement en compagnie des différentes créatures que Nina va rencontrer, c’est un vrai régal. Le temps de ce voyage, nous allons suivre une héroïne complètement différente et nous allons aimer la voir prendre conscience de ses ressources et prendre confiance en elle. Je pourrais vous parler de toutes les rencontres que Nina va faire, mais je préfère vous laisser les découvrir par vous-même tant elles sont fascinantes et drôles à la fois.

La quatrième de couverture nous annonce un mélange de fantastique et de développement personnel, ça peut sembler bizarre sur le coup, mais détrompez-vous, c’est une énorme réussite. J’ai vraiment adoré ce mix des deux genres. J’ai lu ce roman d’une traite tant j’étais embarquée dans l’histoire de Nina et je n’ai pas vu la fin arriver tant l’autrice nous fait vivre des choses.

Bref, si, vous aussi, vous pensez vous identifier à Nina et si vous aimez les créatures fantastiques, foncez, ce roman est fait pour vous. Que vous soyez petit ou grand, vous passerez un bon moment avec ces Pétales d’amour et de bonté.

Note : 5 sur 5.

« A force de te fondre dans les meubles, tu risques d’en devenir un… »

« La chute existe pour que tu puisses te relever. »

« On se répète chaque jour des phrases méchantes, dénuées de sens, sans accepter l’idée qu’on puisse être aussi gentil avec soi-même qu’on l’est avec les gens qu’on aime. »‘

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Un commentaire sur “Pétales d’amour et de bonté de Alicia Alvarez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s