À la découverte de Call of Duty WW2

Enfin un Call of Duty plus que réaliste ! Dans celui-ci, on se laisse totalement immerger dans la Seconde Guerre mondiale et c’est comme si nous y étions dès le début. Nous suivons le débarquement des américains sur le territoire français. Nous incarnons un de ces soldats (Daniels) venu nous libérer du nazisme.

Le réalisme des tirs est surprenant. Ce FPS est juste parfait, que ce soit les graphismes ainsi que le gameplay. Ce dernier est vraiment fluide sans défaut. L’histoire quant à elle est vraiment prenante… Est-ce du au fait que ça ait vraiment existé que ça nous touche de plein fouet ? Il y a de très grandes chances. En tout cas, cette dernière est très représentative de ces horreurs passées et on prend plaisir à se glisser dans la peau de ce soldat que nous voyons souffrir par la perte de ses camarades et ses amis, mais aussi nous prenons comme une sorte de revanche sur le nazisme en les tuant virtuellement.

On apprécie de participer à toutes sortes de combats que ce soit dans la neige, par un temps clément, à pied, mais également à en char, en avion ainsi que dans les 4×4. C’est vraiment intéressant de s’immerger dans différentes situations. Nous nous glissons même dans la peau d’une résistante française qui nous fera avoir quelques moments d’angoisse si on se trompe dans les choix et par le fait qu’elle infiltre un bâtiment rempli de hauts gradés nazis. Nous avons vraiment l’impression d’être à sa place.

Les personnages sont vraiment bien fait, comme par exemple Josh Duhamel qui incarne le sergent William Pierson.
Comme dans tout jeu, il y a un ou deux bugs qui font que ce n’est pas parfait. En l’occurrence sur l’assassinat d’un nazi quand nous sommes dans le personnage de Rousseau. Là c’est très grossier et quand elle s’essuie les mains il n’y a aucune trace de sang c’est vraiment mal fait. Toutefois, c’est vraiment le seul défaut que je peux trouver à ce jeu hormis peut-être le fait qu’il se termine un peu trop rapidement. Heureusement, nous pouvons le faire à nouveau sous d’autres difficultés.

En bref

Une histoire très prenante, des graphismes vraiment poussés, on ressent l’angoisse et la peur comme si nous y étions vraiment… C’est à mes yeux le plus beau et le plus réaliste des Call of Duty auquel j’ai pu jouer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s