Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler Conte autobiographique avec « Maintenant qu’il fait tout nuit sur toi » de Mathias Malzieu que j’ai lu aux Éditions J’ai Lu.

 » Comment on va faire maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu’est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu’est-ce qui se passe pour toi là ?
Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel,
du réconfort ?  » Mathias, une trentaine d’années mais une âme d’enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu’il rencontre sur le parking de l’hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 mètres,  » docteur en ombrologie « , soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur… Il le fera grandir. Mathias Malzieu nous entraîne dans un monde onirique, intimiste et poignant, dans la lignée d’un Lewis Carroll ou d’un Tim Burton.

maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi

Je n’en suis pas à ma première lecture de Mathias Malzieu et certainement pas à ma dernière car je pense que, après quelques lectures, je peux le dire, il fait partie de mes auteurs chouchous.  Avec Méli, on avait lu « La mécanique du cœur« . Il y a peu, je vous ai parlé de « Journal d’un vampire en pyjama » et je vais bientôt revenir vous parler de « Une sirène à Paris ». Ce roman ne déroge pas à la règle car j’en ressors à nouveau avec un énorme coup de cœur.

Dès les premières pages, on retrouve la plume poétique de l’auteur avec un immense plaisir et l’aspect conte est toujours au rendez-vous. A chaque fois, ça matche tellement bien chez moi. Et pourtant, j’ai eu peur de commencer ce roman car le sujet me touche vraiment de très près. Ici, l’auteur rend hommage à sa maman et nous parle du deuil. En règle générale, tout s’est bien passé, mais certains passages vers la fin m’ont vraiment émue et je n’ai pu m’empêcher de verser ma petite larmounette. Il faut un début à tout, Mathias, mais certains de tes mots m’ont tellement touchée.

Je vous rassure, même si quelques passages m’ont émue, ce roman n’est en rien larmoyant. La plume de l’auteur nous rend la lecture tellement facile et tellement agréable. Ce roman est petit par sa taille mais tellement grand par son contenu. J’ai été charmée par la façon dont l’auteur aborde la mort et le deuil à travers Jack qui est docteur en ombrologie. On sent le côté gothique et onirique de l’histoire et on se régale.

Bref, si vous cherchez un roman qui vous aidera à affronter la mort d’un être cher ou tout simplement si vous aimez les plumes poétiques et les univers à la Tim Burton et que vous ne connaissez pas encore Mathias Malzieu, foncez, cliquez ici.

Note : 5 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s