Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler thriller avec « L’île des damnés » de Angélina Delcroix aux Éditions Hugo Thriller.

Comment continuer à exercer son métier quand on ne croit plus en la justice de son pays ? L’adjudant Joy Morel est en plein doute quand elle est appelée pour une mission secrète. Sur une île perdue où s’érige un ancien hôpital psychiatrique au cœur d’une forêt hostile, le gouvernement a fait le choix d’envoyer les pires criminels : psychopathes, cannibales, nécrophiles… laissés en totale liberté. Chloé, psychocriminologue venu sur l’île sous couverture pour mener une étude, et Rod, l’agent chargé de la protéger, ne donnent plus signe de vie. Pour espérer les sauver, Joy et son collègue Hoche doivent à leur tour intégrer cette sanguinaire communauté. Un aller vers l’enfer… Sans promesse de retour.

l'ile des damnés

 #LÎledesdamnés #NetGalleyFrance

Voilà un moment que je voulais découvrir l’autrice ! J’ai donc profité de cette sortie pour que ce soit enfin chose faite. Et puis, il faut bien l’avouer, j’ai craqué sur le résumé et la couverture et je suis ravie car j’en ressors avec un coup de cœur. 

Ce roman est le quatrième tome de la saga Joy Morel et, même si j’aurais préféré commencer par le premier (oui je deviens de plus en plus psychorigide dans le fait de débuter par les premiers opus), lire ce volet n’a en rien entaché ma lecture car on est sur une mission à part entière qui ne nous demande aucune connaissance des précédents tomes.

Ce thriller débute par un prologue qui nous annonce sans détour la couleur de l’histoire à venir et, âmes sensibles, si vous êtes déjà rebutés par ce début, n’allez pas plus loin, car vous risquez d’être choqués. Par contre, si, comme moi, vous aimez le glauque, croyez-moi, vous ne serez pas déçus ! Ce prologue n’est qu’une mise en bouche de ce qui nous attend.

Nous allons donc très vite être propulsés sur cette île des damnés au côté de Joy, Hoche, Chloé et Rod. Sur cette île, les pires psychopathes ont été lâchés et il n’y a aucune loi. Ces anciens détenus vont nous glacer le sang à un point et plus on va tourner les pages, plus on va se rendre compte qu’on est loin d’être au bout de nos surprises. 

L’autrice n’épargne ni ses personnages, ni ses lecteurs avec sa plume percutante et glauque à souhait. On va être plongés dans un huis clos oppressant et il nous sera impossible de reprendre notre souffle avant la fin du roman tant on va ressentir d’émotions sur cette île. Pour que vous puissiez imaginer l’horreur, je vous donne une petite idée des surnoms des criminels que vous allez croiser sur cette île : Sexo, Canni, Necro …

On va vraiment trembler pour nos inspecteurs, mais aussi pour d’autres personnages qui se trouvent sur cette île et en bon masochistes que nous sommes, on va se réjouir du comportement de certains même s’ils sont horribles. C’est ce qui va donner du rythme à la lecture et ce qui fait qu’on n’en ressortira pas indemnes.

Bref, si vous aimez les huis clos, les personnages glauques et trembler pour d’autres, ce roman est fait pour vous, je vous le recommande. N’hésitez pas à cliquer ici.

Note : 5 sur 5.

J’ai lu ce thriller dans le cadre du Bingo littéraire d’Hylyirio. Il entre dans la catégorie 30 qui est de lire un roman qui se passe en huis-clos.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s