Hey hey les geekos, il y a peu je vous parlais de « L’emprise des sens » de Sacha Erbel, aujourd’hui, on se retrouve avec la suite qui est « L’ombre de Nola » aux Editions Eaux Troubles.

Jamais je n’aurais soupçonné une telle tempête à l’intérieur de moi. Mon autre nature était enfermée comme dans une prison de haute sécurité avec ses écrous et ses barreaux. Ne laissant apparaître que naïveté et apparente légèreté. Mais le monstre a libéré un autre monstre. Et ce que toi tu m’as fait, je vais te le rendre. Je vais te le renvoyer tel un miroir et il ne manquera rien, tu peux me croire.

Douleur, colère, terreur, vengeance, tout y sera. Et ce miroir reflétera toutes tes imperfections. Tel le portrait de Dorian Gray, ces imperfections deviendront pustules, pourriture de ce que tu es à l’intérieur de toi…  » Depuis son retour en France, Talia a changé. Le don qu’elle a acquis à la Nouvelle-Orléans n’y est peut-être pas étranger. En ce début janvier, une nouvelle vision la perturbe.

Un homme pendu. Talia sait que cela annonce un meurtre. Cependant personne ne la prend au sérieux. Etant donné ce qu’elle apprend, Charlie, sa meilleure amie depuis toujours, craint qu’elle ne souffre d’un important stress post-traumatique. Alors que les meurtres par pendaison se poursuivent, Talia décide de repartir à la Nouvelle-Orléans. Elle doit retourner sur les traces des esprits vaudou. Sur les traces de Baron Samedi.

La porte s’ouvre à nouveau entre deux mondes. Tout n’a pas encore été révélé. Entrez, si vous l’osez…

cover226190-medium

#LombredeNola #NetGalleyFrance

Après avoir lu L’emprise des sens, j’étais très curieuse de retrouver cette suite et je suis ravie d’avoir pu la découvrir, car encore une fois, ça a été un coup de cœur.

On commence ce roman avec un prologue très intriguant et quelques références très agréables à la littérature. Ensuite, nous retrouvons Talia qui est revenue à Paris avec ses visions nocturnes et nous la suivons toujours avec autant d’intérêt. On reprend ce second tome comme si on n’avait jamais quitté le premier et je pense qu’il peut se lire tout à fait indépendamment de son prédécesseur.

C’est vraiment un plaisir de retrouver Talia qui peut voir des crimes tous plus horribles les uns que les autres à travers les yeux du tueur, vraiment j’aime cette façon de faire qu’a l’autrice. Au niveau des meurtres, on ne va pas s’ennuyer un instant, on sera plongés au cœur de l’action et les rebondissements ne seront pas en reste, on sent l’experte en criminologie qu’est Sacha Erbel à travers son écriture.

Talia va retrouver sa meilleure amie, Charlie, mais celle-ci va trouver que notre héroïne a changé et va se poser pleins de questions. Charlie va vouloir aider Talia, mais elle va devoir faire avec son changement de caractère qui n’est pas une mince affaire. Nous allons énormément nous attacher à Talia et à ce qu’elle va vivre, car elle va être torturée psychologiquement et faire des découvertes qui vont nous donner de tourner les pages encore plus vite.

On va également retrouver la prêtresse vaudou, Azaïa, car Talia va retourner à la Nouvelle-Orléans pour essayer d’en savoir plus sur ses pouvoirs et j’ai vraiment adoré ce côté vaudou qui vient se mêler à l’enquête criminelle.

On sent que la plume de l’autrice a muri dans ce deuxième tome et nous sommes encore plus pris que par le premier opus à tel point qu’arrivés à la fin, nous redemandons du Sacha Erbel

Bref, foncez si vous aimez les enquêtes criminelles et tout ce qui touche aux rituels vaudous, vous ne serez pas déçus.

Note : 5 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s