Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un roman de non-fiction qui oscille entre policier et thriller. Il s’agit de « Mes archives criminelles » de Jacques Pradel aux Éditions du Rocher.

Voix (et plume) incontournable depuis plus de 30 ans des faits divers et affaires criminelles, qu’il sait conter comme personne, Jacques Pradel s’est replongé dans ses dossiers et archives. Pour la première fois, il livre aux lecteurs le récit des affaires qui, intimement, l’ont le plus marqué, passionné, bouleversé, intrigué. Des affaires très connues, pour certaines, Assassinat de John Lennon ou du producteur Gérard Lebovici ou mystérieuse disparition de la Joconde, et d’autres à (re)découvrir. Mémoire vivante de la part sombre des hommes, Jacques Pradel revisite l’Histoire, rappelant que le crime n’est pas une idée neuve. Il nous amène au coeur de tragédies ayant endeuillé des villages français, dans des ambiances qui rappellent les films de Chabrol. Et quand il dépasse les frontières hexagonales, il nous embarque dans des histoires tortueuses dignes d’Agatha Christie.

mes archives criminelles

#Mesarchivescriminelles #NetGalleyFrance

Quand j’ai vu ce roman, je vous avoue qu’il a immédiatement attisé ma curiosité. Quand on me parle d’histoires vraies, je ne peux que craquer et j’étais encore plus intriguée par la phrase sur la couverture: « Ces affaires que je n’oublierai jamais.. » J’ai bien fait de me laisser tenter car j’ai passé un bon moment de lecture.

On commence par un Avant-propos de l’auteur qui nous annonce où il va nous emmener et qui nous explique à quel point la réalité peut bien souvent rattraper la fiction. Ce début va ravir ceux qui aiment se souvenir de certaines histoires vraies ou encore les découvrir.

Passé ce début, nous allons enchainer sur les différentes histoires et l’auteur nous les raconte avec beaucoup de talent. Certaines sont plus récentes tandis que pour d’autres, on revient trente ans en arrière. Je dois bien vous avouer que, pour la plupart, je ne les connaissais pas et les découvrir m’a fait me rendre compte à quel point la réalité pouvait aller très loin.

Je ne vais pas vous passer toutes les histoires une par une car ça prendrait bien du temps, celle que je connaissais, bien sûr, c’est L’assassinat de John Lennon et la façon dont l’auteur nous le relate m’a énormément touchée. J’ai quelques souvenirs aussi des attentats contre le pape mais ils étaient assez vagues et je ne connaissais pas toute l’histoire. 

Je me suis vraiment intéressée à L’odyssée sanglante du gang de Roubaix car, même si je ne vivais pourtant pas très loin de la frontière à cette époque-là, j’ignorais tout de cette affaire. Comme quoi, parfois, on est loin d’imaginer ce qu’il se passe à deux pas de chez soi.

A travers ces affaires criminelles, l’auteur entre très vite dans la psychologie des différents coupables et certains vont nous sembler attachants tandis qu’on va être totalement révoltés par d’autres. On va aussi être choqués par la réalité des choses et ce roman permet vraiment de nous montrer que la cruauté humaine peut aller bien loin.

On arrive à la fin de cet ouvrage en ayant découvert l’une ou l’autre affaire dont on ne savait vraiment rien et même si beaucoup sont assez cruelles, on a le sentiment de s’être enrichis.

Bref, si vous aimez les histoires vraies et si vous n’avez pas peur de découvrir la cruauté humaine, n’hésitez pas à découvrir ce roman et à cliquer ici. De mon côté, je ne vais pas en rester là avec l’auteur.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s