Hey hey les geekos, aujourd’hui je viens vous parler horreur fantastique avec « Gwendy et la boite à boutons » de Stephen King et Richard Chizmar que j’ai lu aux Éditions Le livre de Poche.

Trois chemins permettent de gagner Castle View depuis la ville de Castle Rock : la Route 117, Pleasant Road et les Marches des suicidés. Comme tous les jours de cet été 1974, la jeune Gwendy Peterson a choisi les marches maintenues par des barres de fer solides qui font en zigzag l’ascension du flanc de la falaise. Lorsqu’elle arrive au sommet, un inconnu affublé d’un petit chapeau noir l’interpelle puis lui offre un drôle de cadeau : une boîte munie de deux manettes et sur laquelle sont disposés huit boutons de différentes couleurs.

La vie de Gwendy va changer. Mais le veut-elle vraiment ? Et, surtout, sera-t-elle prête, le moment venu, à en payer le prix ? Tout cadeau n’a-t-il pas sa contrepartie ?

gwendy et la boite à boutons

En cette période, rien de tel qu’un bon King pour s’évader. Je vous avoue avoir choisi ce roman pour sa taille car je n’étais pas dans le mood à sortir un gros roman et, finalement je suis ravie d’avoir craqué car j’en ressors avec un coup de cœur.

Il faut savoir que, malgré le fait que j’ai plein de romans de l’auteur dans ma Pile à Lire, je suis encore novice en découverte de Stephen King, j’en ai lu très peu plus par manque de temps que par manque d’envie car j’aimerais tant en lire plus.

Toujours est-il qu’avec ce roman, j’ai été plongée dans l’ambiance dès le départ aux côtés de Gwendy et cette fameuse boîte à boutons. Certes, ce roman ne fait que 156 pages et certaines sont illustrées mais je n’ai pas vu le temps passer et je l’ai dévoré d’une traite.

Cette boîte à boutons va changer la vie de Gwendy mais on est loin de s’imaginer à quel point tant qu’on est arrivés au bout du roman et c’est un régal. Les descriptions de Castle Rock et des Marches des suicidés sont tout aussi délicieuses.

Je vois que cet ouvrage est estampillé horreur, personnellement j’ai plus eu l’impression d’être dans un roman fantastique à suspense, certes un peu sombre. Bien que l’histoire ne soit pas super horrifique, j’ai réussi à l’apprécier et à me prendre à la plume de l’auteur qui est super entraînante. 

Les illustrations au fil des pages apportent un plus au côté sombre du roman et je les ai trouvées magnifiquement bien adaptées.

Arrivée à la fin, on se dit qu’on pourrait en rester là mais sachant qu’il y a une suite, je suis intriguée et je vous avoue que je vais me procurer la plume magique de Gwendy pour retrouver cet univers qui a réussi à me séduire.

Bref, si vous cherchez un petit roman qui vous entraînera dans un univers sombre et fantastique avec sa dose de suspense, n’hésitez pas à cliquer ici.

Note : 5 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s