Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un thriller fantastique avec « La forêt » de Lucas Tahtieazym aux Éditions Inceptio.

N’ENTREZ PAS DANS CETTE FORET, VOUS POURRIEZ NE JAMAIS EN SORTIR
1958. Lors d’une sortie scolaire, sept adolescents s’égarent en forêt et se réfugient dans une cabane abandonnée, au centre d’une clairière. Très vite, ils comprennent que toute tentative de fuite les ramène systématiquement à leur point de départ. Un constat s’impose : ils sont prisonniers. Et de tous les dangers qui les guettent, le pire n’est peut-être pas cette Chose qui rôde la nuit…

la forêt

#plib2023 #ISBN9782384110087

Avouez que la couverture et cette phrase « N’entrez jamais dans cette forêt, vous pourriez ne jamais en sortir » ont tout pour plaire. Il ne m’en a pas fallu plus pour me convaincre et j’ai bien fait de craquer parce que j’ai passé un bon moment de lecture.

On va débuter en 1958 avec nos sept adolescents qui se perdent dans la forêt et on va être très vite pris par l’histoire tant on va s’inquiéter pour eux et avoir envie de savoir ce qu’ils vont devenir. Vont-ils retrouver leur classe ou vont-ils devoir survivre ? Telle est la question ! L’auteur nous emmène ici dans un thriller fantastique young adult et on ne s’ennuie pas un seul instant, tant on est plongés dans l’action et les rebondissements. Je ne me suis pas attachée à un jeune en particulier, ils étaient pour moi tous égaux. 

Plus on va avancer dans l’histoire, plus l’horreur va frapper notre groupe et nous allons tourner les pages de plus en plus vite. Ils vont faire des rencontres très étranges et on va se poser des questions sur ces rencontres tout comme eux. Pourquoi cette forêt les tient-elle captifs ? Que se passe-t-il ? Le seul petit bémol pour moi, c’est la façon de parler des jeunes et leur âge. On avait souvent l’impression qu’ils étaient plus vieux, ce parler ne collait pas vraiment, mais ce n’est que léger. Ça ne nous empêche pas d’être pris par l’intrigue.

Ensuite, on va les retrouver bien plus tard et là, on aura l’impression que le langage colle plus à leur âge. Mais on aura ce sentiment qu’ils n’ont pas vraiment évolué vu que leur façon de parler sera restée la même tout au long du livre, même s’ils ont grandi.

L’auteur n’épargne ni ses personnages ni son lecteur et on va vraiment trembler pour eux tout au long du roman, c’est une vraie torture. On en arrive à se demander jusqu’où l’auteur va aller et on est loin de se douter qu’il ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

Arrivée à la fin, je me suis posé plein de questions, je n’ai pas trop su comment l’interpréter, mais au fond ça ne m’a pas dérangée, car ce finale pousse à la réflexion sur la réalité des choses.

Les références à « Sa majesté des mouches » sont nombreuses et je vous avoue que l’auteur a réussi à attiser ma curiosité et à me donner envie de le lire.

Bref, si vous cherchez un bon thriller fantastique, n’hésitez pas à, vous aussi, vous plonger dans cette forêt remplie de mystère, vous ne serez pas déçus. N’hésitez pas à cliquer ici.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s