Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler SF avec « Les machines ne saignent pas » aux Éditions Crin de Chimère.

2170. Quel objectif commun verrait s’allier un chef insurgé, deux militaires, des jumelles sulfureuses, un catcheur clandestin et un ado accro aux jeux vidéo ?

Une nouvelle ère d’héroïsme.

Sélectionnés par leurs gènes et par la volonté de géants industriels, ces agents sont les meilleurs parmi les meilleurs. Ils incarnent Autorité et Justice au sein de la Fédération, substitut des États-Unis en constant conflit civil. Un marketing écœurant fait d’eux des figures de force, de courage, d’abnégation, et ne rate jamais une occasion de monnayer leur image. Mais là où la majorité crédule embrasse ces faux-semblants, tous ne sauraient être abusés. Certains voient à travers les filtres de VitaTrend et sa toile de réseaux sociaux ; distinguent de la cruauté derrière des sourires étincelants et des gestes de gentillesse. Agissent-ils vraiment pour la Justice, ou pour eux-mêmes ?

Ce monde s’enfonce dans sa crasse et sa folie, gouverné par des officiels véreux et des magnats jaloux. Quand super cesse de s’allier à héros, comment garder la foi ?

les machines ne saignent pas

Quand j’ai vu ce roman, j’ai directement été attirée par sa couverture qui, il faut le dire, est magnifique. D’ailleurs, je trouve qu’elle reflète à merveille l’histoire qui nous attend. Ensuite, la quatrième de couverture a fait le reste et je ne regrette pas de m’être laissé tenter car j’ai passé un bon moment.

Il est vrai que j’ai mis un peu de temps à lire ce roman car il fait quand même 551 pages bien fournies mais, à aucun moment je n’ai décroché ou je n’ai été découragée tant j’étais prise par l’histoire. Vous l’aurez compris, ce bouquin est un gros bébé mais tous les éléments sont importants à l’histoire et il se devait de faire cette taille. 

Avant de commencer, je tiens à souligner le magnifique travail éditorial qui a été fait sur ce roman, que ce soit au niveau de la mise en page du texte, mais aussi des quelques illustrations des personnages qu’on peut retrouver au fil des pages. Même le titre est magnifiquement bien choisi, on se rendra très vite compte qu’il est tout à fait raccord avec l’histoire que nous allons découvrir. 

Au départ, il m’a fallu un peu de temps pour assimiler qui était qui, car les personnages sont assez nombreux, mais ils sont tellement différents et ils ont tous un petit quelque chose qui fait que, très vite, on sait avec qui on se trouve sans aucun soucis. Je serais par contre incapable de dire qui j’ai préféré, car je les ai tous trouvé aussi intéressants l’un que l’autre et c’est l’histoire en elle-même qui m’a le plus accrochée. Bon d’accord, je vous avoue que j’ai aimé retrouver Shadow et Centurion un peu plus que les autres.

Vous l’aurez compris, on est donc ici dans un univers SF, genre que je commence à lire de plus en plus, mais le cyberpunk, c’était la première fois pour moi et j’ai aimé être plongé dans ce monde. Ce roman a aussi un petit côté dystopique très plaisant et le mélange avec le cyberpunk est vraiment très bien dosé. On est dans un univers riche et dense qui ne manque pas d’intensité et c’est un bonheur de s’y plonger.

C’est la première fois que je me retrouve avec des personnages augmentés par la technologie pour les aider, mais pas que, et j’ai beaucoup aimé cet univers. D’ailleurs, ce roman nous amène à la réflexion et on en arrive à se demander si certains passages ne pourraient pas faire partie de notre avenir. 

La plume de l’autrice est hyper fluide et on ne s’ennuie jamais tant elle nous entraîne de rebondissement en rebondissement et l’action n’est pas en reste. D’ailleurs, l’autrice ne va épargner ni ses personnages ni ses lecteurs. On va être dans un monde politique où trahison et violence ne vont pas être en reste, mais à côté de ces moments sombres, nous allons voir naître une romance et nous allons également retrouver de l’humour.

Bref, si vous aimez les romans de SF avec un univers riche en rebondissements et si vous aimez les monde cyberpunk et dystopiques, ce roman est fait pour vous, foncez, cliquez ici.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s