Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler thriller avec « Le douzième chapitre » de Jérôme Loubry que j’ai lu aux Éditions Le Livre de Poche.

Été 1986. David et Samuel ont 12 ans. Comme chaque année, ils séjournent au bord de l’océan, dans le centre de vacances appartenant à l’employeur de leurs parents. Ils font la connaissance de Julie, une fillette de leur âge, et les trois enfants deviennent inséparables.

Mais une ombre plane sur la station balnéaire et les adultes deviennent de plus en plus mystérieux et taciturnes. Puis alors que la semaine se termine, Julie disparaît.

30 ans plus tard, David est devenu écrivain, Samuel est son éditeur. Depuis le drame, ils n’ont jamais reparlé de Julie. Un jour, chacun reçoit une enveloppe. À l’intérieur, un manuscrit énigmatique relate les évènements de cet été tragique, apportant un tout nouvel éclairage sur l’affaire.

le douzième chapitre

Ça fait un moment que je voulais découvrir Jérôme Loubry, j’ai donc profité d’une lecture commune avec Jérôme du compte je_jebouquine sur Insta pour le découvrir et, finalement, je ressors mitigée de ma lecture.

Ce manuscrit mystérieux reçu par David et Samuel est vraiment très intéressant et on veut savoir ce que va révéler ce douzième chapitre. D’ailleurs, on sera pas mal surpris par ce chapitre un peu spécial. On se laisse également emporter par les souvenirs évoqués à travers ce manuscrit que David et Samuel ont reçu.

Vous allez me dire « Mais pourquoi tu es mitigée ? On dirait que tu as aimé pourtant ». Je suis d’accord, mais le gros problème de ce roman, c’est le rythme, c’est lent, il est court et pourtant, on arrive à y trouver des longueurs. Ce roman estampillé thriller aurait tout aussi bien pu être catégorisé comme un contemporain avec un peu de suspense. C’est du moins ce que j’ai ressenti à la lecture et c’est ce qui fait que j’en ressors mitigée.

Une chose qui m’a également gênée, c’est cette impression de déjà vu que j’ai eu plusieurs fois au cours de ma lecture. Ne me demandez pas d’où elle vient, je ne saurais pas vous le dire.

Le fond en lui-même n’est pas mauvais et les personnages sont malgré tout attachants et c’est ce qui a fait que je ne suis pas ressortie complètement déçue de ce roman. Je me suis attachée autant à David qu’à Samuel, mais j’aurais voulu que ça bouge plus les concernant.

Bref, je vous recommande de vous faire votre propre avis sur ce roman. Si vous le lisez, un conseil, pensez vraiment que vous partez sur un roman contemporain à suspense et peut-être que ça passera mieux. Quant à moi, je continuerai à découvrir l’auteur car je ne reste jamais sur une première impression. Pour vous le procurer, ça se passe en librairie ou en cliquant ici

Note : 3 sur 5.

Ce roman entre dans le bingo littéraire d’Hylyirio, il remplit la catégorie 31 qui est de lire un livre avec un enfant sur la couverture.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s