Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un roman historique et il s’agit de « Tant que nous serons séparés » de Tamara McKinley qui sort aujourd’hui aux Éditions de l’Archipel.

Quand des ruines surgit un secret de famille…

Sussex, octobre 1942. Mary Jones, tout juste 18 ans, accompagne à la gare son petit ami de toujours, Jack, qui part sur le front. Sur le chemin du retour, elle apprend que le presbytère de ses parents a été bombardé.

Des décombres, elle parvient à extraire le coffre de son père, qui contient ses journaux intimes. Chez les parents de Jack, où elle a trouvé refuge, Mary en prend connaissance. Et ce qu’elle lit la bouleverse…

À tel point qu’elle décide de partir à Cliffehaven, sur la côte sud-est du pays, pour y trouver des réponses. Là, elle se lie d’amitié avec la propriétaire de la pension du Bord de mer, la chaleureuse Peggy Reilly.

Cette dernière découvre bien vite la raison de sa présence. Mais, en voulant aider sa nouvelle protégée, Peggy court au-devant des problèmes. Remuer le passé n’est jamais sans danger…

Tant que nous serons séparés

#Tantquenousseronsséparés #NetGalleyFrance

Avouez que cette magnifique couverture attire l’œil et qu’il est difficile de résister ! Ne me demandez pas pourquoi j’ai été attirée par le résumé, ça, je ne saurais pas vous le dire. Toujours est-il que je j’ai passé un bon moment de lecture.

Avant de commencer à vous parler de ce roman, il faut que je vous avertisse qu’il s’agit du huitième volet de la saga « La pension du Bord de Mer ». Je vous avoue que ça m’a fait hésiter, j’avais cette crainte d’être perdue en prenant une série en plein milieu, mais il n’est en rien. Je suis ravie d’avoir fait confiance à la petite note de l’éditeur qui stipulait que ce roman pouvait être lu indépendamment des précédents. D’ailleurs, je compte bien me procurer petit à petit les premiers tomes.

On se retrouve donc dans le Sussex en 1942 avec Mary qui fête ses 18 ans et on va immédiatement s’attacher à notre protagoniste. On va très vite comprendre qu’elle en pince pour Jack qui lui va devoir partir pour la guerre. Elle va donc lui dire un dernier au revoir avant son départ et désobéir à ses parents. Chose qu’elle va très vite regretter, car, pendant ce temps-là, le presbytère où vivent ses parents va être victime d’un bombardement.

Ensuite, nous allons nous retrouver à la pension du Bord de mer de Cliffehaven et faire la connaissance de ses habitants et de ses tenanciers qui sont tous très intéressants à découvrir. Peggy est, elle aussi très touchante et nous allons également aimer la suivre.

Les chapitres vont donc s’alterner entre Mary et Peggy et cette alternance donne un certain rythme à l’histoire. Nous comprenons très vite que ces deux femmes vont se rencontrer et nous avons envie de tourner les pages pour découvrir le pourquoi du comment.

Ce sont des journaux intimes qui ont été sauvés de l’incendie par le père de Jack qui vont conduire notre héroïne à Cliffehaven. Elle va découvrir un secret de famille bien caché et, tout comme Mary, ce secret va nous rendre curieux. Nous serons aussi impatients qu’elle d’en savoir plus et nous allons la suivre avec beaucoup d’intérêt. D’ailleurs, la fin est vraiment très prenante et nous n’allons plus pouvoir lâcher ce roman avant d’avoir eu le fin mot de l’histoire.

Je suis sortie de ma zone de confort avec ce roman qui nous emporte dans l’histoire, mais aussi dans les secrets de famille et les changements et je n’ai aucun regret. Ce roman me conforte dans le fait de sortir de ma petite zone plus souvent.

Bref, si vous aimez les romans sur fond de guerre et de secrets de famille, n’hésitez pas à découvrir celui-ci, qui, je le pense, pourra vous conquérir.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Un commentaire sur “Tant que nous serons séparés de Tamara McKinley

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s