Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un roman de fantasy et il s’agit de « Un palais d’épines et de roses, tome 1″ de Sarah J Maas aux Éditions de la Martinière Jeunesse.

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

un palais d'épines et de roses

Ça faisait un moment que j’étais intriguée par la hype qu’il y avait autour de cette saga, mais je n’avais jamais franchi le cap. J’avais cette crainte que, finalement, ce roman ne soit pas pour moi et j’ai donc profité de la lecture commune lancée par Carolivre avec Livres et sac à dos, Aurélie Reboud et les idées d’Alice pour me mettre un coup de pied au cul et enfin le découvrir. D’autant plus, qu’ayant l’abonnement Kindle, je pouvais l’emprunter donc je ne prenais pas de gros risque. Finalement, je suis ravie d’avoir franchi le cap car, sans avoir eu de coup de cœur pour ce roman, j’ai malgré tout passé un bon moment. 

Quand je passe un bon moment avec un roman de fantasy, c’est déjà très bien car, comme vous le savez, c’est un genre sur lequel je suis très difficile. Nous sommes donc ici sur une adaptation du conte de La Belle et la Bête et je l’ignorais complètement en commençant ma lecture. D’ailleurs, il a fallu qu’on me le dise pour que ça fasse tilt et, pourtant, une fois qu’on le sait, l’adaptation est très réussie.

Nous allons donc faire la connaissance de Feyre, notre héroïne principale et j’ai beaucoup aimé la suivre. Elle a un caractère assez fort, très sympathique et curieux. Dès les premières pages, on est complètement immergés dans sa peau et on ne lâche plus le roman. 

Plus nous avançons, plus l’univers nous semble intéressant. Au départ, nous suivons notre héroïne dans sa famille et ça peut sembler assez banal, mais très vite, un événement va survenir et nous allons la retrouver captive d’un certain Tamlin. Il ne faut pas être devin pour comprendre qu’une romance va naître et là, je vous avoue que j’ai eu peur. J’ai pensé « Oh non, pas une romance, j’espère qu’elle ne sera pas trop simple et ne prendra pas trop de place dans l’histoire. » Je vous rassure, cette crainte s’est très vite évaporée. Certes, la romance prend de la place, mais l’action et le suspense ne sont pas en reste. D’ailleurs, plus on avance, plus l’action est présente et ce n’est pas pour nous déplaire.

D’ailleurs, en parlant d’action et de suspense, une fois qu’Amarantha fait son apparition, il nous est vraiment impossible de lâcher ce roman avant la fin, tant nous ressentons les émotions des personnages et nous voulons savoir ce qu’ils vont devenir. Je dois bien avouer que je me suis énormément inquiétée pour certains, mais je n’en dirais pas plus.

Au niveau des créatures, nous faisons la connaissance d’humains, de mortels, d’immortels, de Fae et j’en passe. On se régale des descriptions que l’autrice nous en fait tout comme les paysages. Nous pouvons nous imaginer la moindre univers, le moindre protagoniste, la moindre action de ce roman tant tout est décrit à merveille.

Est-ce que je lirai la suite ? Sans doute, car je retrouverai les différents protagonistes avec plaisir et le futur de Feyre m’intrigue, mais je ne suis pas pressée comme pour certaines sagas, car il m’a manqué un bon cliffhanger de fin pour que j’aie envie de me jeter immédiatement sur le tome 2. Le final est agréable et j’ai aimé la situation de Feyre, mais, j’aime aussi quand un roman me laisse sur ma faim et là, ça n’a pas été le cas.

Bref, si vous aimez la fantasy, les héroïnes féminines, les personnages, les décors et les histoires bien construits, je ne peux que vous recommander de découvrir ce roman.

Note : 4 sur 5.

J’ajoute ce roman au Bingo littéraire d’Hylyirio, dans la catégorie 12 qui est lire une réécriture de conte. 

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Un commentaire sur “Un palais d’épines et de roses, tome 1 de Sarah J Maas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s