THE LAST ORICRU est le premier jeu du jeune studio tchèque GOLDKNIGHTS. Il est édité par Prime Matter.

L’histoire commence quand Silver est recueilli par les Borus, alors qu’il vient de s’échouer avec ses partenaires de vol sur une planète qui est encore aux temps médiévaux. Il apprend par leur reine qu’une guerre a lieu entre les Borus et les Ratteux. Silver devra donc s’entrainer afin d’aider les Borus à gagner la guerre… si vous le décidez. Car, en effet, la particularité de ce jeu est que vous avez le choix du camp que vous voulez aider. Et c’est là la seule originalité de ce jeu, qui mélange action et rpg. En tant qu’immortel de la reine, vous devrez effectuer des missions afin de gagner sa confiance et qu’elle vous mène à la source.

Le jeu a un système classique de gameplay. Vous commencez avec un entraiîement de base, puis on vous fournit des armes plus évoluées qui pourront être manipulées selon votre niveau de compétences.

Le jeu est très joli mais par contre les textures sont dignes… d’un milieu de ps4 et ça, c’est un peu limite quand on est sur une PS5 ou XBOX SERIES X. Les visages ne sont pas finis et les traits sont grossiers, les montagnes sont habilement cachées derrière de la brume, l’eau est un peu statique et lors des dialogues, les lèvres bougent à peine et il faut être assez près pour le voir.

Dans ce jeu, qui se veut être, pour moi, un souls-like, il n’y a vraiment pas assez de points de sauvegarde. Ce qui vous fera recommencer très loin en arrière si vous aviez bien avancé. En revanche ce que j’apprécie, c’est le côté « labyrinthe » de l’environnement. Il se peut que, parfois, vous tourniez en rond pendant un bon moment avant de retrouver votre chemin.

Les combats sont aussi assez décevants. Il y a un fossé entre le mode facile où vos ennemis se font trucider en 3 coups et le mode impitoyable où il vous faudra y mettre beaucoup plus d’intensité et d’esquive pour ne pas mourir.

Je n’ai malheureusement plus grand chose à dire à propos de THE LAST ORICRU. Comme vous l’avez compris, il ne m’a pas emballé du tout. Pourtant, on sent qu’il y a eu des efforts, mais les graphismes m’ont vraiment bloqué.

The Last Oricru est disponible depuis une semaine sur PC, Xbox Series XIS et PS5.

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s