Dans près de 330 salles : voir ou revoir sur grand écran une sélection des plus beaux films classiques de l’année en version restaurée, une rétrospective « rire ensemble » et de nombreuses séances événementielles. 
 
Seul rendez-vous annuel et national consacré aux films classiques,
le festival Play It Again ! revient à partir d’aujourd’hui jusqu’au 27 septembre.
 
L’Atalante de Jean Vigo, 1934, Malavida
Lettre d’une inconnue de Max Ophuls, 1948, Les Bookmakers/The Jokers
Rashomon de Akira Kurosawa, 1950, Potemkine Films
Maternité éternelle de Kinuyo Tanaka, 1955, Carlotta Films
Le Messager de Joseph Losey, 1971, Les Acacias
Le Parrain (1er volet) de Francis Ford Coppola, 1972, Paramount Pictures France
La Maman et la putain de Jean Eustache, 1973, Les Films du Losange
Un vrai crime d’amour de Luigi Comencini, 1974, Les Films du Camélia
Van Gogh de Maurice Pialat, 1991, Capricci/Gaumont
Histoires de petite gens : Le Franc, La Petite vendeuse de soleil
de Djibril Diop Mambéty, 1994/1998, JHR Films
La Mouette et le chat de Enzo D’Alò, 1998, Splendor Films
Mulholland Drive de David Lynch, 2000, Tamasa/Studiocanal
 
unnamed - 2022-09-14T195403.809
 

Dans un monde en crise, le rire est vital. Et dans une industrie en crise, la comédie est le genre le plus facile à produire… mais le plus difficile à réussir. Une alchimie réunit sens du rythme, art des situations ou du texte, expressivité des visages et mouvement des corps : des origines du cinéma français à nos jours, rions ensemble !

Une rétrospective proposée en partenariat avec le Syndicat des Catalogues de Films de Patrimoine (SCFP) et N.T Binh, critique à la revue Positif (sous la plume de Yann Tobin), réalisateur de documentaires et commissaire d’expositions.

Elles n’en font qu’à leur tête !
de André Heuzé, Louis Feuillade, Alice Guy, Henry Gambart, 1906/1911,
un programme conçu par le département de l’action éducative
de la Cinémathèque française et GP Archives.
Fric-frac de Maurice Lehman, 1939, Les Films du Jeudi
La Poison de Sacha Guitry, 1951, Gaumont
La Chance d’être femme d’Alessandro Blasetti, 1955,
Théâtre du Temple/Cinématographie Lyre
Mon Oncle de Jacques Tati, 1957, Carlotta Films pour
Les Films de Mon Oncle/Studiocanal
Le Corniaud de Gérard Oury,1965, Tamasa/Studiocanal
La Vie de château de Jean-Paul Rappeneau, 1966, Les Acacias pour TF1 Studio
Le Jouet de Francis Veber, 1976, Pathé
La Cité de la peur, une comédie familiale d’Alain Berbérian,1994, Studiocanal/TF1 Studio
Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch, 1996, SND
 
Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s