La semaine dernière, un des jeux les plus attendus de l’année sur Playstation 5 a fait son apparition. En effet, après avoir fait son retour sur PS4, il y a environ deux ans, voici que THE LAST OF US Part 1 revient sous forme de remake sur la dernière console de Sony.

Lorsque vous installez le jeu, vous avez accès à deux propositions : soit de commencer par l’aventure principale, soit (si vous avez déjà joué à l’aventure d’Ellie et Joel) de débuter avec LEFT BEHIND qui sont des épisodes se déroulant parallèlement à The Last Of Us part 1.

L’exclusivité, développée par Naughty Dog pour Sony, est un jeu solo narratif où vous incarnerez Joel, un père veuf qui a perdu sa fille suite à une invasion de zombies. Vingt ans après cette perte tragique, Joel, avec une poignée d’autres, est devenu un survivant qui, pour vivre, fait des petits boulots de livraison. Un jour, il se voit confier la jeune Ellie qui a peut-être le secret pour en finir avec les traqueurs, colosses et autres infectés. Dès lors, il faudra pour Joel emmené la jeune Ellie vers des personnes pouvant l’aider.

Ce jeu est un voyage, tant pour les joueurs que pour Ellie et Joel. A travers les États-Unis, vous emmènerez le duo d’aventuriers à travers des paysages d’une beauté rarement atteinte sur la dernière génération de console. Grâce à la modélisation des bâtiments, des personnages, des lieux, beaucoup plus poussée, des détails apparaissent et nous permettent de penser que l’avenir des graphismes sur les consoles next gen est en très bonne voie.

Malheureusement, les graphismes ne sont qu’une partie de l’expérience. Et on peut dire que ce qui a été fait sur les graphismes n’est pas aussi réussi dans le domaine du gameplay.  Les différents déplacements des personnages sont restés comme à l’époque de la PS3, à l’image du jeu Uncharted dont le remake est sorti l’an dernier. Les démarches de nos héros sont assez figées et pas fluides du tout. Il m’est arrivé à maintes reprises de marcher en arrière avant de pouvoir faire demi tour. L’IA n’est pas au top non plus. Les humains non infectés ne voient pas que l’on tue un de leurs alliés juste en face d’eux, par exemple, et ils ne savent pas vraiment tirer et ne sont pas très discrets. Par contre, les colosses et traqueurs, eux, sont très vifs et sans pitié.

Lors de sa première sortie sur Playstation3, The Last Of Us part 1, avait été salué par la critique. Pour moi ce jeu est juste une masterclass. Il a ce que je recherche dans un jeu vidéo, bien sûr de l’action mais aussi une histoire. Et l’histoire d’Ellie et Joël est bouleversante. Se père veuf qui a perdu sa fille et qui se retrouve à devoir accompagner une adolescente à l’autre bout des Etats-Unis est triste. Triste par le fait qu’il va se passer des choses horribles émotionnellement, horrible de par sa population de monstres. Mais elle est aussi magnifique, car on découvre qu’une famille peut se créer n’importe où et avec n’importe qui, pas seulement avec les liens du sang, le jeu est aussi magnifique par sa direction artistique remarquable.

Si vous pouvez vous le permettre, et que vous avez la dernière génération de console de Sony, n’hésitez pas à vous plonger dans cette aventure passionnante et touchante. Si vous avez déjà jouer à The Last Of Us à part le chapitre LEFT BEHIND, il n’y aura pour vous aucun intérêt à part les graphismes.

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s