Bonjour les amis ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma lecture du troisième et dernier tome de la saga Nevernight, Darkdawn (L’aube Obscure en VF), écrit par Jay Kristoff et publié en France chez De Saxus.

Résumé :

Le final épique de la trilogie Nevernight de Jay Kristoff.

Les Grands Jeux de la ville de Sépulcra ont pris fin dans un bain de sang. Mia Corvere, gladiatii, esclave et assassin tristement célèbre, est en fuite. Pourchassée par les Lames de l’Église rouge et les soldats de la légion Luminatii, elle ne s’échappera peut-être jamais vivante de la Cité des Ponts et des Os. Son mentor Mercurio est maintenant dans les griffes de ses ennemis, sa propre famille souhaite sa mort et son ennemi juré, le consul Julius Scaeva, n’est qu’à un souffle de la domination totale sur la République Itreyenne.

Mais sous la ville, un sombre secret l’attend. Avec son amante Ashlinn, son frère Jonnen et un mystérieux bienfaiteur revenu d’au-delà du voile de la mort, elle doit entreprendre un périlleux voyage à travers la République, à la recherche de l’ultime réponse finale à l’énigme de sa vie.

La vrainuit approche et tombera peut-être sur la République pour la dernière fois. Mia pourra-t-elle survivre dans un monde où même la lumière du jour doit mourir ?

Mon avis :

Après ma lecture moyenne du tome 1 mais mon coup de cœur phénoménal du tome 2, il était évident pour moi que je devais lire ce tome 3 ! Comme pour les autres romans, je l’ai lu en VO et en lecture commune. Je vais essayer de donner mon avis sans faire de spoilers (on ne sait jamais, si vous n’avez pas lu les deux premiers opus).

On suit toujours Mia dans sa quête de vengeance mais elle n’est pas seule. Elle a su s’entourer d’un groupe d’amis et de proches dont certains m’ont vraiment touchée. Dans le tome 2, Mia découvre que son frère Jonnen est en vie et il va jouer un rôle très important dans ce troisième roman.

Je m’avoue déçue de ma lecture. Je m’attendais à un troisième tome en apothéose, où les scènes d’action allaient se suivre et ne pas se ressembler et où l’héroïne badass allait tout casser ! Alors, de l’action, il y en a, oui, mais pas suffisamment pour moi. Il n’y a que deux ou trois chapitres où je me suis dit « Wow ! Ça, c’est du Nevernight comme on l’aime ! ». J’ai trouvé énormément de longueurs à ce roman, des chapitres entiers dédiés à une romance qui ne m’a jamais convaincue, aussi… J’ai aussi trouvé le traitement du fameux « personnage revenu d’entre les morts » pas franchement très bien mené… Les personnages passent aussi leur temps à voyager, à cheval, à dos de chameau, en bateau, et l’auteur ne nous épargne aucun détail de leur épopée. C’était assez long et fastidieux à lire par moment. La fin ne m’a réellement convaincue non plus, je me suis presque dit « tout ça pour ça ? ».

Alors pourquoi 3 étoiles ? Parce que l’écriture de Jay Kristoff est toujours aussi fine et maîtrisée, l’humour est omniprésent dans ce tome (et dans les notes de bas de page). De plus, je suis assez heureuse d’avoir terminé une saga (j’ai plutôt tendance à les commencer, d’habitude), donc c’est assez important pour être souligné.

En bref, une lecture en demi-teinte qui me laisse un goût assez amer. J’en attendais peut-être trop…

Note : 3 sur 5.
Publié par :Number 5

J'ai deux hobbies : lire des livres... et acheter des livres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s