Dans le monde des jeux vidéo de sport, il y a très peu de jeux de tennis. KALYPSO MEDIA a rectifié le tir en sortant MATCHPOINT TENNIS CHAMPIONSHIP sur les consoles de Microsoft, Sony, Nintendo et PC. 

Dans ce jeu de tennis, qui se veut être une simulation, vous allez incarner un tennisman qui devra partir des tréfonds du classement ATP pour se hisser à la première place mondiale. Ça, c’est pour le mode carrière. Dans ce mode, vous aurez le calendrier complet des tournois existants, ceux du Grand Chelem, de l’ATP 1000 et d’autres tournois de préparation. Vous l’aurez compris, et comme dans la vraie vie, plus vous gagnez de matchs et de tournois, plus vous grimpez dans le classement. Pour vous aider, vous pourrez vous entraîner une fois par semaine seulement. Cela est très peu pour faire progresser votre joueur dont les capacités augmenteront vraiment lentement et cela aura une incidence sur vos futures rencontres. 

Vous aurez un mode en ligne où vous allez affronter des joueurs de toute la planète et là aussi, il vous faudra battre vos adversaires pour grimper au firmament du classement. 

Le mode entraînement, en dehors du mode carrière, vous fera taper des balles que vous lancera un lanceur de balles automatique depuis le fond du court. Le seul gain sera de passer le temps et d’acquérir des automatismes, mais rien au niveau de la progression de votre personnage. Le mode entraînement dans le mode carrière est basé sur des exercices de frappe, de revers, etc. Et le but sera de renvoyer la balle dans des cibles sur le court. Si vous réussissez l’exercice, votre personnage augmentera en capacité. Mais en partant de 20 points dans tous les compartiments, et à raison d’un entraînement par semaine et parfois même sur plus de quinze jours, cela mettra beaucoup de temps pour faire augmenter votre personnage et du coup, vous n’affronterez que des joueurs largement plus forts que vous, ce qui, pour ma part, est véritablement frustrant. 

La personnalisation des personnages est assez limitée. Une fois que vous aurez validé le visage, la couleur des yeux et des cheveux de votre personnage, vous ne pourrez plus le changer, donc choisissez bien votre avatar. 

Un des gros problèmes de ce jeu est la maniabilité. Forcément, elle devrait augmenter dès lors que votre joueur sera fort et aura du physique mais au départ, vous serez très très très lent et vos adversaires, eux, qui seront mieux classés, seront des flèches et vous feront courir dans tous les sens. Rajoutez à cela des mouvements rigides de la part des joueurs et vous serez encore plus frustrés. 

Une chose que je regrette amèrement, c’est le côté visuel du jeu. Quand vous avez une IA avec un visage qui ne ressemble à rien, c’est un problème. Quand vous n’avez quasiment aucune animation entre les points (changements de côtés, interaction du public, passage des ramasseurs de balles), c’est un problème. Quand une balle est sortie dans le couloir ou en fond de court mais que vous pouvez encore la jouer, c’est un problème. 

Un autre problème est le mode « En ligne ». Là aussi, vous devez jouer contre des joueurs de tennis en crossplay, mais vous n’avez pas de niveau affiché. Vous allez rencontrer aléatoirement des joueurs plus forts ou moins forts que vous. Encore un problème. 

 

Tous ces problèmes handicapent fortement le jeu et c’est dommage car tout cela aurait pu être corrigé lors du développement du jeu. Comme si, dans un tournoi du Grand Chelem, il n’y avait pas de ramasseur de balles, au moins au filet ! Là, j’ai l’impression que les développeurs se sont concentrés sur le score et le fait de pouvoir ou non renvoyer la balle. Je suis sûr que lorsque vous arrivez à vraiment progresser, le jeu devient intéressant, mais il y a trop de soucis au départ pour éviter une grosse frustration. 

Il y a pourtant quelques bonne idées, comme la vue immersive, la simplicité de la prise en main et des joueurs de tennis existants pour jouer directement, mais, là encore, l’offre n’est pas énorme.

En bref, ce jeu de tennis n’est vraiment pas indispensable dans votre ludothèque.

 

:

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s