Bonjour les amis, je vous retrouve aujourd’hui avec un avis sur un bouquin de SF (comme je n’en lis que très peu finalement). Il s’agit de Aurora Rising (Aurora Squad en VF) écrit par Amie Kaufman et Jay Krisroff.

Résumé :

2380, quelque part dans l’espace. Et si le sort de l’univers dépendait de sept têtes brûlées à l’humour cosmique ? Tyler, l’alpha : chef de l’escadron, carrément beau gosse. Scarlett, la négociatrice : jumelle de Tyler, franche et directe. Cat, l’as : pilote rebelle, qui ne craque pas du tout sur le chef ! Finn, le mécano : monsieur-je-sais-tout, capable de réparer les dégâts… ou d’en causer. Zila, la cellule grise : scientifique sociopathe, véritable danger public à éviter coûte que coûte. Kal, le gros bras : guerrier alien ― qu’est-ce qu’il fait là, déjà ? Auri, la fille mystérieuse : cryogénisée depuis 200 ans, soudain réveillée… et peut-être à l’origine d’une guerre intergalactique. La saga oui va secouer la galaxie !

Mon avis :

Je connaissais déjà Jay Kristoff de par sa trilogie Nevernight mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de découvrir cette trilogie écrite à 4 mains avec Amie Kaufman, une autrice avec laquelle il est ami et qu’il a rencontrée… au centre des impôts de Melbourne.

Comme vous le voyez dans le résumé, cela se passe donc dans le futur et dans l’espace. De base, ce n’est pas forcément mon genre de prédilection (à part Star Wars, je n’y connais rien). Mais ce roman me tentait bien, et comme je connais et apprécie déjà Mr Kristoff, je me suis lancée. Comme toujours, j’étais en lecture commune avec mes copines des Gifs en folie, ce qui a pas mal aidé aussi, je ne vais pas vous mentir.

On suit donc 7 personnages, tous avec une personnalité bien différente. Ils forment un équipage assez hétéroclite. On sent bien, au départ, qu’ils n’avaient pas vraiment envie de se retrouver ensemble mais la force des choses a fait qu’ils doivent faire équipe. On a un peu l’impression d’être avec les Gardiens de la Galaxie. Et j’ai trouvé ça super ! L’humour est aussi très présent dans ce roman et j’ai bien reconnu la plume de Jay Kristoff dans ces petits moments et les quelques apartés (qui apparaissent sous la forme de pages noires expliquant le rôle de chacun des membres de l’équipage et qui faisaient aussi parfois office de lexique).

L’histoire commence avec Auri (Aurora de son vrai prénom), qui se fait cryogéniser pour faire le voyage jusqu’à la colonie de la planète où elle doit ensuite vivre. Seulement, petit pépin : elle se réveille 200 ans trop tard et sa colonie a disparu ! Elle se retrouve dans les pattes de Tyler qui passe des examens pour mener sa propre équipe. Et comme il foire (puisqu’il s’occupe d’Auri), il se retrouve avec l’équipage le plus mal assorti de l’univers. Chaque personnage est intéressant et apporte un petit quelque chose : Tyler, c’est le leader charismatique, Scarlett, sa jumelle, est l’atout charme et la diplomate, Cat, est la meilleure pilote, Zila, le cerveau un poil barré, Finn, le mécano qui sait tout réparer et qui a un sarcasme à toutes épreuves, et enfin l’alien, Kal, un vrai combattant. J’avoue avoir un petit faible pour Finn car son sarcasme et son humour sont à mourir de rire. Je me suis surprise plus d’une fois à rire en lisant d’ailleurs, ce qui est assez rare avec les livres.

Il leur arrive tout un tas de choses à cet équipage car Auri a des dons très particuliers et une idée précise en tête pour laquelle elle remue ciel et terre et mène son équipage jusqu’au bout pour y arriver ! Il y a de l’action tout au long du roman et on ne s’ennuie pas un instant !

J’ai pas mal apprécié ma lecture et j’étais véritablement entraînée dans l’histoire aux côtés de cette équipe de bras cassés. En revanche, quelques révélations et détails, vers la fin (donc je ne vous dirai rien de plus), m’ont dérangée et certaines explications m’ont paru assez bancales. J’attends de voir comment ils développent et expliquent ça dans la suite mais j’espère ne pas être déçue par cette trilogie (surtout que j’avais, sur un coup de tête, acheté les trois livres d’un coup sur Vinted).

En bref, une très bonne lecture aux faux airs des Gardiens de la Galaxie et qui a su me réconcilier avec un genre littéraire qui ne me parle que peu d’habitude. Je vais lire la suite cet été et reviendrai vous en parler.

Note : 4 sur 5.
Publié par :Number 5

J'ai deux hobbies : lire des livres... et acheter des livres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s