Bonjour les amis ! J’essaie de retrouver un bon rythme de publication et me voici donc aujourd’hui avec la chronique de For the Wolf, écrit par Hannah Whitten, publié chez Orbit, et pas encore traduit en France.

Résumé : (traduit par mes soins)

La Première Fille est pour le Trône.

La Seconde Fille est pour le Loup.

Seule Seconde Fille née depuis des siècles, Red n’a qu’un seul but : être sacrifiée au Loup dans la forêt dans l’espoir qu’il libère les Dieux qui ont été capturés.

Red est presque soulagée de s’en aller. En proie à un pouvoir dangereux qu’elle ne peut contrôler, au moins, elle sait que dans le Wilderwood, elle ne pourra pas faire de mal à ceux qu’elle aime. A nouveau.

Mais les légendes mentent. Le Loup est un homme, pas un monstre. Sa magie est une vocation, pas une malédiction. Et si elle n’apprend pas à s’en servir, les monstres que sont devenus les Dieux engloutiront le Wilderwood – et son monde – tout entier.

Mon avis :

Je vais avouer que je ne m’attendais pas forcément à grand chose en commençant. J’en ai entendu parler sur Instagram. La couverture m’a interpellée tout de suite mais je n’avais pas vraiment lu le résumé avant ! Comme vous avez dû le deviner, il s’agit là d’un retelling du Petit Chaperon Rouge. Mais ici, pas de Mère-Grand ni de petit pot de beurre. On sent également quelques vibes de La Belle et la Bête.

Red est donc la Seconde Fille. Et d’après les légendes anciennes, dès lors qu’une seconde fille naît dans une famille (royale, j’entends), elle doit être sacrifiée au Loup. Ainsi, on espère que ce dernier libérera les anciens Rois, devenus des Dieux aux yeux du peuple, qu’il retient prisonniers depuis des siècles. Enfin, ça, c’est la théorie. En pratique, c’est tout autre chose, vous vous en doutez bien.

Déjà, parlons de Red. L’héroïne est attachante et pourtant pleine de contradictions. Elle ne se rebiffe pas. Elle accepte d’être sacrifiée presque sans problème. Ce qui la gêne, c’est de quitter sa sœur jumelle, Neve. Et si Red accepte son sort si facilement, c’est qu’elle a un secret : elle a des pouvoirs qu’elle ne parvient pas à contrôler et qui peuvent blesser les autres. Elle pense donc qu’en s’abandonnant au Loup et au Wilderwood (désolée, je n’ai pas trouvé de bonne façon de traduire), elle protégera les siens. Donc le jour de son anniversaire, Red est envoyée dans le Wilderwood pour y rencontrer le Loup. Mais, surprise, lorsqu’elle arrive, elle découvre un château et dedans pas un loup mais un homme : Eammon.

Un fan art de Red et Eammon

Et autant vous dire qu’il a réussi à faire battre mon petit cœur, ce Loup. Il n’a rien d’un monstre et tente, surtout, tant bien que mal, de sauver le Wilderwood, son peuple et sa maison. C’est là que le bât blesse : toute sa vie, Red a entendu dire que les Dieux étaient les gentils et le Loup le méchant mais finalement, est-ce que c’est vrai ? … Je ne vous en dirai pas trop pour ne pas vous spoiler mais attendez-vous à quelques surprises et à des plot twists (en espérant que le livre soit traduit un jour en français).

Il y a une alternance de points de vue. On suit Red dans le Wilderwood mais aussi Neve, sa sœur jumelle, qui tente de trouver un moyen de sauver Red, quoi qu’il en coûte. J’ai moins aimé les passages avec Neve car j’ai moins accroché à sa personnalité. D’ailleurs, le tome 2 va être centré sur Neve et j’appréhende pas mal…

D’autres personnages sont aussi présents dans le roman comme Arick, l’ancien petit ami de Red mais aussi, en filigrane, Solmir, l’un des anciens Rois prisonniers ou encore Kiri (oui je sais), une prêtresse qui a de noirs desseins… Il y a aussi d’autres personnages, autant avec Red qu’avec Neve mais ils restent plutôt secondaires, ce qui est dommage. J’aurais aimé en savoir un peu plus sur eux.

Un fan art de Neve et Solmir

La notion qui ressort beaucoup de ce livre, et c’est ce qui m’a vraiment plu, c’est la notion de choix. Chacun est libre, finalement, malgré les évènements qui retiennent les personnages. Le sacrifice est aussi largement développé (parfois peut-être un peu trop, si je devais mettre un bémol, ça serait celui-là). Et comme l’histoire est tout de même assez sombre, souvent, le sacrifice, c’est du sang, bien sûr…

J’ai aimé aussi le fait que les personnages ne sont pas complètement gentils ou complètement méchants. Ils ont leur part sombre et leu part de lumière, ce qui les rend vraiment intéressants. La plume de l’autrice est aussi très maîtrisée, poétique, tout en finesse et elle décrit l’amour entre sœurs d’une très belle façon.

En bref, une très très bonne histoire qui comprend tous les ingrédients que j’aime dans des bouquins de Fantasy/Fantastique. Bonus : le tome 2 vient de sortir ! J’attends de me le procurer et je reviendrai vous donner mon avis !

Note : 4 sur 5.
Publié par :Number 5

J'ai deux hobbies : lire des livres... et acheter des livres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s