Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler Fantasy avec « L’héritière des abysses » de Sylvia Da Luz aux Éditions Au Loup.

La vie de Marie-Morgane change brusquement à l’arrivée d’Ael au foyer où elle vit. Le jeune homme semble s’intéresser étrangement à elle. Mais pour quelle raison ? Rien ne la différencie des autres à part les étranges visions qu’elle a parfois. Elle ne sait rien de son passé, si ce n’est qu’elle a été abandonnée très jeune par sa mère.

Venu d’un monde où les sirènes mènent une guerre ancestrale contre les harpies, Ael va désormais devoir la protéger et la conduire à Origême où elle découvrira son véritable destin.

L'héritère des abysses

Comment ne pas craquer devant une telle couverture ? Je suis faible et je vous avoue qu’il ne m’en a pas fallu plus. Bon d’accord, j’ai quand même lu le résumé qui m’a, à son tour, convaincue. Finalement, je ne regrette pas d’avoir été attirée par cette couverture, car j’ai passé un bon moment.

On va découvrir notre héroïne principale, Marie-Morgane, à Paris. Elle vit en foyer car elle a été abandonnée par sa mère et très vite, nous nous attachons à elle et à sa discrétion, mais nous sommes aussi attirés par sa passion pour le violon qui est très agréable. On la suit d’abord au foyer et, au bout d’un moment, on en arrive à se poser la question sur le titre, sur la couverture et sur les sirènes. On continue malgré tout notre lecture car on veut savoir. 

Bon, j’avoue qu’Ael est vraiment tombé à pic car je commençais à trouver l’histoire un peu longue à se mettre en place, mais finalement après l’arrivée de notre protagoniste tout s’enchaîne et on comprend mieux où l’autrice a voulu nous emmener au début. Ael est un jeune homme très intriguant et c’est également un plaisir d’apprendre à le connaître, il va nous emmener de surprises en surprises.

D’autres personnages vont faire leur apparition et certains vont nous amener à des révélations et des rebondissements qu’on n’avait pas vu venir. L’autrice a su les introduire petit à petit pour créer un véritable effet de surprise. Je ne vous en dis pas plus, vous comprendrez en lisant ce roman.

Bon, au vu de la couverture, vous avez compris qu’on va être dans un monde de sirènes, c’est pas bien compliqué à deviner, mais vous vous doutez bien que tout ne nous est pas révélé. On va alterner entre le monde d’Origême et le monde des humains et notre héroïne va découvrir un monde dont elle ignore tout et va devoir faire des choix. Rien de tout cela ne sera facile pour elle, bien au contraire, et nous allons être avec elle et nous sentir vraiment proche d’elle. Va-t-elle faire les bons choix ? Nous allons nous poser la question plus d’une fois.

Nous allons également faire la connaissance du monde des harpies et j’ai beaucoup aimé les rencontres entre sirènes et harpies. Que ce soit l’une ou l’autre créature, ce n’est pas tous les jours qu’on les croise dans un roman et j’ai aimé cette originalité dont l’autrice fait preuve. L’univers est riche en descriptions mais on ne s’en lasse pas tant c’est agréable.

Autour de la fantasy, l’autrice a su aborder différents thèmes comme l’abandon, le rêve et j’en passe de façon très juste et elle a su intégrer ces sujets de façon tout à fait naturelle et avec beaucoup de talent.

Bref, si vous aimez les univers de fantasy originaux et riches et les héroïnes attachantes, foncez vous procurer ce roman ou cliquez ici.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s