Le 4 mai dernier sortait le dernier film MARVEL : DOCTEUR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESS. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il était attendu. Il était attendu d’abord parce qu’il fait écho à ce qui se passe dans les séries Wandavision et What If (que je vous conseille fortement de voir avant Dr Strange). Mais aussi par le nombre exponentiel de rumeurs liées au fameux concept de multivers justement, et personnellement, j’avais très peur d’avoir un film fourre-tout où l’on amènerait tous les super-héros des univers parallèles dans un seul et même univers.

L’histoire de ce second opus est la suivante : Le docteur Steven Strange se retrouve projeté dans des univers parallèles à la suite du sauvetage d’une jeune fille nommée AMERICA CHAVEZ qui possède le pouvoir de voyager entre les différents univers. Celle-ci est poursuivie par un monstre tentaculaire lorsqu’elle est sauvé par l’ancien sorcier suprême. Pour pouvoir sauver cette adolescente, le sorcier décide de demander de l’aide à Wanda Maximoff. 

Le fait que Sam Raimi soit aux commandes de ce projet fut pour moi un sujet de « stress ». En effet, je connais le talent du réalisateur et quand il fait des films comme EVIL DEAD, A SIMPLE PLAN, et bien sûr, la trilogie SPIDERMAN, tu sais que le film sera bon. Sauf que, chez Marvel, il y a un cahier des charges à remplir. Et j’avais peur que Sam Raimi soit trop bridé pour faire un bon film. Il n’en est rien. Docteur Strange in the Multiverse of Madness est très bien réalisé et tout est bien dosé. Pas de vannes superflues, pas de combats interminables, des dialogues bien amenés et des situations « émouvantes » un peu plus creusées que dans « Spider-Man: No Way Home« , par exemple.

Et je tire mon chapeau à ELIZABETH OLSEN pour sa prestation en tant que WANDA MAXIMOFF/SORCIERE ROUGE qui n’a qu’un but dans ce film. Pour moi, elle a su garder le même désir que dans sa série. J’ai noté aussi une belle évolution chez BENEDICT CUMBERBATCH, notre cher DR STRANGE, l’humilité fait maintenant partie de lui… quoique, j’ai quand même une question par rapport à son personnage. Jolie mention aussi à XOCHITL GOMEZ qui campe le rôle d’AMERICA CHAVEZ. Cette nouvelle héroïne sera très certainement présente lors des films des phases 4 et 5 du MCU avec ses potes des New Avengers (si les studios décident de les appeler comme ça).

En bref, que dire de cet énième film sorti des studios Marvel ? Que c’est justement un film Marvel, avec un cahier des charges à respecter sous peine d’être renvoyé par Kevin Feige, le patron des Studios Marvel ? Que c’est une débauche visuelle sans queue ni tête avec des explosions toutes les trente secondes et des vannes qui ne font rire que leurs auteurs ? Eh bien ça, voyez vous, c’est généralement ce que je pense des films de la boîte à idées. Et pour une fois, je suis ressorti content et enthousiaste d’un film de super-héros car je n’ai pas ressenti tout les côtés négatifs exprimés juste avant. Et grâce à Sam Raimi, j’ai trouvé que ce 28ème film du MCU touchait enfin un public un peu plus « adulte » que les précédents. Il y a plusieurs thèmes de fond abordés : la loyauté et la confiance, les désirs profonds des uns et des autres, les changements que l’on est prêt à opérer sur soi-même. Pour moi, c’est un très bon film des Studios Marvel que je vous encourage à aller voir, ou revoir.

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s