Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un roman qui oscille entre fantastique, historique et romance. Il s’agit de « Second souffle » de K.Sangil aux Éditions Nutty Sheep.

Hongrie, château de Brimance, 1890.

Eusténée Milesi, fille d’un vampire et d’une sorcière, fête ses seize ans. À la mort du Seigneur originel des vampires, la jeune comtesse devient la détentrice de son dernier souffle, puissance qu’elle a pour mission de transmettre à son digne successeur. Pourtant, les événements ne se déroulent pas vraiment comme prévu.

Sa rencontre avec Sir Lajos Walkil, venu prêter allégeance à sa famille, la perturbe plus que de raison dans ce monde de complots qu’est l’aristocratie. Frustrations, douleur, passion… Voilà ce à quoi sa nouvelle vie la confronte.

Eusténée saura-t-elle trouver en lui un allié face à ceux qui la menacent ?

La magie et l’affection des siens seront-elles suffisantes pour les sauver ?

second souffle

Quand les Éditions Nutty Sheep m’ont proposé sur Simplement.pro de découvrir ce roman, je vous avoue avoir un peu hésité, mais je me suis malgré tout laissé tenter car je n’ai fait que des belles découvertes avec leurs parutions jusqu’à maintenant. 

Ce roman commence par un passage du journal intime d’Ellura et j’avoue que c’est une façon originale de poser les bases de l’histoire. On comprend très vite qu’on va suivre Eusténée, qui va devenir l’héroïne principale du roman et qui n’est autre que la fille d’Ellura. On va s’attacher à Eusténée et j’ai beaucoup aimé son côté mi-sorcière, mi-vampire. C’est une vampière, elle est née de l’union d’une sorcière et d’un vampire, ce qui, en soit, est assez original comme croisement. C’est la première fois que je rencontre une vampière dans une de mes lectures et c’était vraiment très agréable.

On va également faire la connaissance de Lajos qui lui est un vampire. Je me suis autant attachée à lui qu’à Eusténée. Par contre, certes, on est prévenus qu’on est dans une romance fantastique et historique, mais si j’ai une petite réserve à émettre quant à notre couple, c’est qu’à un moment, tout va trop vite. Bon, passé ce moment-là, j’ai beaucoup apprécié leur histoire.

Concernant l’intrigue, elle est très bien ficelée et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne manque pas de révélations, ni de rebondissements et d’action. On n’a pas le temps de s’ennuyer en compagnie de notre couple. 

J’ai également apprécié les parents de notre héroïne qui sont tellement bienveillants et ils ont aussi leur importance dans l’histoire. Quant aux autres protagonistes, certes, ils sont secondaires et heureusement car ils sont tellement nombreux et si peu détaillés que je serais incapable de vous dire qui est qui. Mais, au fond, le principal, je pense, c’est de bien pouvoir cerner les deux couples de l’histoire.

Le côté historique est lui très agréable, on se retrouve en Hongrie en 1870 et les descriptions que l’autrice nous fait sont vraiment très bien dosées. Quant à la mythologie qui traite du conflit entre les vampires et les sorcières, je l’ai trouvé un peu trop survolée, j’aurais voulu en savoir plus, tant cet univers me semblait intéressant.

Bref, si vous aimez les romances, les sorcières, les vampires, les romans fantastiques avec un côté historique, je pense que ce roman pourra vous plaire. De mon côté, malgré les petits bémols, j’en retire quand même du positif.

Note : 3 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s