Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un thriller et il s’agit de « Reflex » de Maud Mayeras que j’ai lu aux Éditions Pocket.

Iris Baudry est photographe de l’identité judiciaire. Disponible nuit et jour, elle est appelée sur des scènes de crime pour immortaliser les corps martyrisés des victimes. Iris est discrète, obsessionnelle, déterminée. Elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant. Mais une nouvelle affaire va la ramener au cœur de son cauchemar : dans cette ville maudite où son fils a disparu, là où son croque-mitaine de mère garde quelques hideux secrets enfouis dans sa démence, là ou sévit un tueur en série dont la façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre. La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex.

Reflex

Ce roman me faisait de l’œil depuis un moment et quand Katz de la chaine Livre et Sac à dos m’a proposé de le lire avec elle et Jérôme du compte Instagram jeje_bouquine, j’ai sauté sur l’occasion pour le sortir de ma PAL. Finalement, c’est une belle découverte.

On fait donc la connaissance d’Iris Baudry qui est photographe de l’identité judiciaire et va être appelée sur une affaire par le lieutenant Reisse. Elle ne va pas se poser de questions et va s’y rendre mais, quand elle va arriver sur les lieux, son passé va refaire surface. Nous allons la suivre et revivre avec elle ce passé, son fils qui est décédé et également comprendre certaines choses sur sa maman, mais je ne vous en dirai pas plus car je préfère vous laisser découvrir par vous-même. Je vous avoue,qu’au départ, j’ai cru que ma lecture serait pénible, il m’a fallu 50 pages pour entrer dans l’histoire.

En parallèle, nous allons suivre Julie Carville et, à certains moments, je me suis beaucoup plus attachée à Julie qu’à Iris. Je n’ai pas trop envie de vous en dire trop sur Julie car très vite, je risque de vous spoiler son histoire. On va donc alterner entre Julie et Iris et on va tourner les pages pour trouver le point commun entre ces deux personnes. Il y aura également une alternance de temps, car avec Julie on ne sera pas au même moment et j’ai aimé alterner entre ces deux époques. 

Bon, j’avoue, ça aurait pu être un coup de cœur, mais j’ai trouvé certaines longueurs à ce roman et c’était pénible, ces périodes creuses. Ces longueurs, je les ai ressenties du côté d’Iris, mais jamais du côté de Julie. Ce roman est considéré comme un thriller, et pourtant, le rythme est vraiment lent à certains moments. Heureusement, les chapitres sont courts et ça nous permet de ne pas perdre pied et de rester accrochés à l’histoire.

Vous l’aurez compris, les gros points positifs de ce roman sont les alternances de points de vue, mais aussi les chapitres courts qui tiennent en haleine, mais le meilleur moment reste la révélation de la fin que je n’ai pas vue venir. Je suis vraiment ravie de m’être accrochée malgré les longueurs, car ce final est vraiment très bien joué. A partir de ce moment-là, il est impossible de lâcher ce roman.

Bref, si vous aimez les romans avec alternances de points de vue et les chapitres courts, je pense que Reflex pourra vous plaire et j’espère que, comme moi, vous arriverez à passer outre ces longueurs.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s