Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec les sorties manga de chez Akata du 21 avril. C’est parti !

Poison quotidien, tome 2 de Furuya Minoru

Yûsuke n’en revient pas lui-même : il a officiellement une petite amie ! Et si au début, l’adolescent ne sait pas comment se comporter quand il est en compagnie de Nagumo, plus les jours passent, plus il se sent sur un petit nuage… jusqu’à ce que la fin des vacances d’été approche. Dès lors, le lycéen est soucieux : comment réagira Takai, son ami de toujours, quand il saura qu’il est en couple ? Et comment annoncer à sa petite amie qu’il est un garçon peu populaire et harcelé ?

Dans Poison quotidien, Minoru Furuya décrit, à travers le portrait d’adolescents qui se cherchent, ce malaise indicible qui se loge dans chaque être humain. Écrasés par le poids de la routine et des petits riens, est-il possible de trouver un sens à nos vies ?

Poison quotidien, tome 2

Tennage Renaissance, tome 4 de Yûshin Kuroki

L’automne avance, mais les projets amoureux de David sont toujours au point mort. Manneken-Pis lui lance alors le plus grand défi de sa vie en l’incitant à avouer ses sentiments à Vénus le soir de Noël ! Le jeune homme osera-t-il sauter le pas ?! Les émotions de nos lycéens s’apprêtent à atteindre leur apogée !

Avec Teenage Renaissance, Yûshin Kuroki détourne les codes des comédies romantiques pour notre plus grand plaisir. Il rend hommage, du même coup, à l’art de la Renaissance… sous toutes ses formes ?!

Teenage renaissance

Les chroniques d’Azfaréo, tome 9 de Chitose Shiki

Clive, roi d’El Fator, a usurpé l’identité de Julius. Rukul fait mine de collaborer dans l’espoir de trouver une solution pour aider ses amis. Elle sympathise alors avec Lîa, la fiancée de Clive… qui s’avère être un dragon elle aussi ! Les plans sournois de Clive sont peu à peu dévoilés, tandis que la “puissance du dragon” qui sommeillait en Julius prend le dessus sur lui…

les chroniques d'azfaréo

Made in haven, tome 9 de Shimaki Ako

En effet, dans cette série, malgré les pulsions des différents protagonistes, ils passent rarement à la casserole. Autrement dit, Made in Heaven est une œuvre particulièrement pure et innocente, à l’image de Nogi, puceau (de service). Quoique… ce dernier semblait enfin prêt à coucher avec Akira, le beau gosse (de service). Cependant, les choses ne se passent pas comme prévu et, in extremis, le mangaka se rend compte qu’il n’est pas du tout enthousiaste à l’idée de coucher avec la personne qu’il pense être Dekarô Funamushi. Pour ne rien arranger, suite à cette révélation, il va être confronté à une nouvelle épreuve : les larmes de la belle Kanade (et surtout sa poitrine) vont le chambouler… roulant une pelle à la demoiselle en détresse, Nogi réalise alors que son amour pour Renjô n’est peut-être pas aussi absolu qu’il le pensait. Comment ça, l’innocence et la pureté évoquées au début de ce résumé ont disparu ?! laissez-nous donc vous poser une question : seriez-vous capable de rejeter sans pitié la déclaration d’amour d’une jeune femme en pleurs ? si Nogi en est incapable, c’est justement parce qu’il est complètement naïf et innocent, malgré ses nombreuses réincarnations. La boucle est bouclée…

made in haven, tome 9

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s