Avec BIOTA, vous commandez un groupe de huit mercenaires dans une quête pour enquêter sur une colonie minière infectée par une peste extraterrestre. De manière typique, un conglomérat douteux appelé V-corp pourrait être derrière le grand méchant et ses scientifiques détiennent la clé du mystère. Donc, vous devez dans ce metroidvania contourner le fléau et les retrouver.

Dès le départ, vous avez le choix entre quatre personnages, tous équipés d’une arme principale et d’une capacité spéciale à usages limités. Il y a un tireur d’élite, un « chasseur », un commando entièrement américain et un soldat régulier. Bien sûr, ils ont des armes différentes – des fusils qui tirent en lignes droites, tandis que l’arme du fusil de chasse se propage à courte portée – mais ils ne se sentent pas si distincts. Vous vous retrouverez a en utiliser un ou deux pendant la majeure partie du jeu. Je veux dire, j’utilise presque exclusivement l’homme au fusil de chasse car sa capacité spéciale est un bouclier qui incinère également tous les ennemis que je rencontre.

RECENSIONE-B.I.O.T.A.-_-divertente-non-fa-sempre-rima-con-umiliante-2022-04-11-videogiochi.com_

En explorant le monde, vous débloquerez de nouveaux personnages nichés dans les profondeurs d’un réacteur miteux ou pris au piège dans la crasse et il y en a un qui agit comme une grande solution. C’est un Cyborg à vendre dans un magasin du marché noir dont vous avez besoin parce qu’il y a un réacteur nucléaire sur votre carte qui est trop dangereux pour l’activité humaine. Mais ! Votre portefeuille ne contient que suffisamment d’argent pour 200 caca (la monnaie dans ce jeu semble être vraiment venir du corp humain) et notre cher ami coûte 375 caca. Ainsi, votre liste de contrôle s’allonge: trouvez un moyen d’élargir votre portefeuille pour accueillir plus de matières fécales, puis achetez un robot pour entrer dans le réacteur nucléaire et Dieu sait quelle est la prochaine étape.

biota-gunk-boss

Comme la plupart des Metroidvanias, BIOTA met du temps à démarrer. Depuis votre monde central à la surface, vous plongez dans des pièces qui mènent à d’autres pièces. Au début, vous ne faites qu’essayer et cherchez quelque chose sur quoi vous accrocher. Finalement, les choses commencent à se mettre en place. Vous apprenez que les ascenseurs vous permettent de vous déplacer rapidement entre les zones et agissent comme des points de contrôle. Si vous collectionnez des bouteilles avec des visages souriants, elles augmentent la taille de votre portefeuille – mais seulement si vous êtes assez courageux pour sortir et les trouver. Vous vous installerez dans un bon rythme pour nettoyer chaque dernière pièce, passer l’aspirateur sur les goodies proposés et prendre note de ce que vous ne pouvez pas atteindre et pourquoi. Bientôt, vous reviendrez en arrière pour déverrouiller le cyborg. Ou vous vous souviendrez avoir trouvé un robot dans les profondeurs d’une zone qui avait besoin d’une clé – la clé que vous avez repérée dans cet autre marché noir…

20220403205705_1-1024x576

La boucle Metroidvania du jeu fait appel à votre côté finaliste, c’est certain. Et cela est aidé par une plate-forme qui se gère bien avec des sauts précis et de nombreux sauts de mur satisfaisants, bien que les ennemis que vous essayez d’éviter ne soient pas si menaçants, car ils se moquent souvent plus qu’ils n’attaquent. Il y a de grandes abeilles tueuses et des mecs géants avec des lance-flammes qui présentent plus d’une menace, mais avec quelques munitions, ils sont abattus en quelques secondes. Les boss correspondent également au même projet de loi, avec des modèles prévisibles qui ne vous prendront pas longtemps à démêler.

biota

BIOTA est un metroidvania avec un effet retro classique. Et c’est plutôt amusant ! Pas révolutionnaire mais bon, tout n’a pas besoin de l’être. BIOTA a des plates-formes, des plans de map, des chemins où vous conduisez des mechs et des sous-marins. Cela garde les choses simples et ça fonctionne en grande partie, ce qui en fait un jeu inoffensif de style 8 bits avec des petits éclats de bonheur et de génie.

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s