« Du rêve au cauchemar il n’y a qu’un pas, et parfois on se réveille du mauvais pied… »
C’est exactement comme ça que se sent Maya tous les matins depuis l’accident de son père. La jeune fille, à qui on ne dit rien sous prétexte qu’elle est trop jeune, n’y comprend rien : son père a toujours prétendu qu’elle était la prunelle de ses yeux, alors pourquoi refuse-t-il de les rouvrir ?

Dans ces moments difficiles, Maya sait qu’elle peut compter sur ses copains, même si, chez eux, ce n’est pas toujours tout rose non plus…

 – Mon avis –

Alors là, j’ai été scotché par cette ma lecture ! Insa Sané nous met dans l’ambiance d’une cité qui n’est pas à la manière super racaille, mais dans un ton véridique, avec un apport intéressant du passé, des parents des jeunes qui sont « nés » dans ce milieu.

On commence avec l’histoire de Maya, assez triste, mais qui fait levier pour débuter l’histoire. Après, nous avons droit au point de vue de chaque enfant, et une continuité de cette alternance au fil des chapitres. J’aime bien dans mes lectures quand un chapitre est réservé à un personnage.

L’histoire est intéressante, ni trop longue, ni trop courte. Tous les personnages sont intéressants à suivre car ils n’ont pas la même culture ni le même passé. On se retrouve même face à un rebondissement qu’on n’attendait pas.

Mon jeune préféré est Bounégeux, qui a toujours le mot pour rire ou pour faire de la philosophie, mais, j’ai aussi aimé le chapitre sur Medi.

L’auteur n’hésite pas à afficher un peu la misère, le ressenti des jeunes de cités, les petites histoires qui peuvent y arriver, les plans foireux et autres. Et c’est bien d’y mettre les pieds. Mais il montre aussi la solidarité et le respect. Un livre que je vous recommande.

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s