Bonjour les amis, je vous retrouve aujourd’hui (et ça faisait longtemps) pour vous donner mon avis sur le tome 2 du Faiseur de Rêves de Laini Taylor : La Muse des Cauchemars.

Résumé :

Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde.

Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l’Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l’espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu’après tant d’années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu’à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. À la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune homme va devoir choisir : sauver celle qu’il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu’au dernier.

Sans compter qu’un danger plus grave encore menace… Car l’oiseau blanc qui surveille la citadelle depuis toujours veille, et il est grand temps pour lui de passer enfin à l’action. Dieux, monstres, fantômes, mondes étranges et guerre totale, La Muse des cauchemars clôt avec maestria une série aussi poétique que haletante. Qu’on se le tienne pour dit : l’univers de Laini Taylor n’a pas fini de hanter nos rêves…

Mon avis :

Après ma lecture coup de cœur du Faiseur de Rêves, le premier tome de cette duologie, je ne pouvais pas attendre plus longtemps et j’ai donc cassé ma tirelire pour m’acheter le tome 2. Il faut dire que le premier tome se finissait sur un cliffhanger énorme, donc je ne voulais pas rester là-dessus ! Il me fallait la suite. Et quelle suite !

Fan art de l’univers du Faiseur de Rêves par @lesyablackbird

La Muse des Cauchemars tient toutes ses promesses ! On a les réponses aux questions que l’on se posait dans le premier tome, on retrouve les personnages qu’on aime et ceux qu’on déteste aussi. Mais l’auteure parvient à nous faire changer d’opinion en quelques lignes, parfois. Les personnages, en quelques jours, quelques mois, évoluent vraiment. Lazlo est toujours le personnage que je préfère car il sait être fort et sensible à la fois. C’est important, surtout chez un personnage masculin. Sarai a vécu des moments plus que difficiles (dont je ne dirai rien, rassurez-vous), mais elle peut compter sur Lazlo pour la sortir de sa mélancolie.

Mais le personnage sur lequel on se concentre le plus, c’est Minya. Cette gamine, qui n’en est pas vraiment une, a un grand pouvoir au bout des doigts. Elle est effrayante mais on se rend vite compte qu’elle est surtout effrayée. Son pouvoir la dépasse. Qu’est-elle sans lui ? Pourrait-elle laisser s’envoler tous les fantômes qu’elle retient comme des marionnettes ?

Les nouveaux personnages introduits dans ce roman (comme Nova) auraient peut-être mérité un peu plus de pages, un peu plus de développement. Si je dois trouver un bémol, c’est celui-ci : une résolution peut-être trop rapide, trop facile. Mais c’est aussi parce que j’en aurais voulu plus.

La fin est assez ouverte et l’auteure semble sous-entendre qu’elle n’en aurait pas fini avec cet univers donc je croise les doigts, vraiment, pour qu’elle se décide à écrire une suite !

En bref, mon coup de cœur pour cette duologie se confirme ! J’ai adoré cette histoire et j’aurais voulu ne jamais la quitter !

Note : 5 sur 5.
Publié par :Number 5

J'ai deux hobbies : lire des livres... et acheter des livres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s