Salut les amis, aujourd’hui, je vais vous parler de UNCHARTED: LOST LEGACY qui fait partie de la compilation LEGACY OF THIEVES COLLECTION sortie sur la PLAYSTATION 5 et développée par les équipes géniales de NAUGHTY DOG. Et pour retrouver le test de Meli sur UNCHARTED 4: A THIEF’S END, il faut cliquer sur le lien juste là. 

Alors de quoi parle LOST LEGACY ? Tout d’abord, il faut savoir qu’il se passe juste quelques temps après Uncharted4: A Thief’s End. On retrouve notre chère amie de Shoreline, NADINE ROSS et CHLOE FRAZER, l’ex de Nathan, que nous avions rencontrée dans le deuxième épisode de la saga. Dans cet épisode, qui se passe en Inde, les deux femmes font équipe afin de barrer la route à un seigneur de guerre local qui veut redonner sa gloire passée à une ancienne lignée prestigieuse du pays. Mais pour cela, il doit retrouver la DÉFENSE DE GANESH pour l’échanger contre une bombe. A partir de cet instant vont commencer les aventures de Nadine et Chloé avec quelques rebondissements dont les créateurs de « The Last Of Us » ont le secret.

Le gros changement de cet opus par rapport au reste de la saga UNCHARTED est le fait que ce soit deux femmes les héroïnes et non plus Nathan et Sam Drake. A part cela, toutes les recettes qui sont à l’origine du succès de la franchise sont présentes : des décors époustouflants, de l’action, des cinématiques très jolies et bien faites qui font avancer l’intrigue et un gameplay assez efficace.

 A PARTIR DE MAINTENANT, TOUT CE QUE VOUS ALLEZ LIRE EST VALABLE POUR LES DEUX JEUX DE LA COMPILATION LEGACY OF THIEVES.

Les décors étaient déjà très jolis et envoûtants sur la version PS4, mais là, grâce aux moyens techniques de la PS5, on a passé un pallier. Certes, tous les décors ont juste été lissés pour avoir un meilleur rendu, mais c’est ultra efficace et honnêtement, ça en jette et vous en met plein les yeux. 

L’action est vraiment présente malgré son côté répétitif. La plupart du temps, vous serez accompagné de votre équipier(e) pour vous aider à vous sortir d’une situation compliquée. Les ennemis seront les mêmes, d’un jeu à l’autre. Ce qui vous aidera pour savoir comment les battre.  

Les cinématiques, grâce à la fluidité des processeurs de la PS5, sont plus limpides et on arrive à distinguer les différentes mimiques en détails sur les visages de nos héros. 

Du fait de son côté « jeu en couloir » où vous devez progresser dans un cheminement précis, le gameplay est le même depuis UNCHARTED: DRAKE’S FORTUNE qui était paru en… 2007. Maintenant, il est juste un peu plus fluide. 

Si vous n’avez jamais joué à un jeu de la saga, vous allez devoir, en plus de l’action, résoudre des énigmes. Certaines seront faciles, et d’autres assez compliquées à résoudre. Mais dans tous les cas, elles vous feront réfléchir. Et ça fait du bien de ne pas toujours tirer et ne faire que de vider son chargeur. 

Que dire de cette compilation LEGACY OF THIEVES COLLECTION sur Playstation 5 ? Les deux jeux étant sortis en 2016 et 2017, est-il vraiment nécessaire de faire une mise à jour payante pour se procurer ces deux opus, si vous les avez déjà faits et terminés ? Pour moi la réponse est non car à part les décors, aussi magnifiques soient-ils, et un gameplay plus fluide, il n’y a pas de différence dans les jeux, à l’instar des « director’s cut » de Ghost Of Tsushima et Death Stranding qui eux, au moins, proposaient des missions en plus. 

Si vous n’avez jamais joué à UNCHARTED4 et/ou LOST LEGACY alors je vous les conseille, vous passerez quelques heures assez sympathiques à jouer. 

 

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Un commentaire sur “UNCHARTED LOST LEGACY : le test

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s