Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un roman jeunesse et il s’agit de « Le petit garçon qui faisait des arabesques » de Michel Caraboeuf (auteur) et de Nob (illustrateur) aux Editions Bayard jeunesse.

Marseille, à la fin des années 1960. Un petit garçon court vers la Plaine, la grande place de la ville… Vite ! Il enfile ses patins à roulettes, se relève, et glisse… Et enfin il s’envole dans cet ailleurs qu’il aime tant. Là, il imagine, rêve, vit mille aventures fabuleuses. C’est que la vie de tous les jours, même si elle promet parfois quelques beaux moments, est souvent bien moins intéressante ! Un jour pourtant, tout va basculer…

le petit garçon qui faisait des arabesques

La couverture de ce roman me tentait bien, tout comme son titre, mais aussi son résumé qui nous emmène dans les années 60 à Marseille et je le recommanderais à tout enfant à partir de 9 ans qui a envie de s’évader du quotidien ou encore aux parents pour lire une histoire par jour avec leurs enfants.

On suit ce petit garçon qui va vivre beaucoup de péripéties sur ses patins à roulettes et il va nous faire rêver. Il va faire des rencontres un peu hors du commun et on va aimer toutes ses discussions avec les personnages (si on peut les appeler ainsi) qu’il va découvrir. S’il y a une chose qui m’a un peu dérangée par contre, c’est le fait que ce petit garçon n’ait pas de prénom, j’aurais aimé le connaître pour me sentir plus proche de lui. Après, peut-être que ça dérangera moins un enfant, c’est possible.

Par moments, j’ai aussi eu un peu de mal avec les réactions de ce jeune garçon, mais au fond, je n’ai pas vécu dans les années 60, j’ai eu son âge dans les années 80, donc tout était déjà différent pour moi. J’ai eu du mal à ressentir les années 60, mais, je pense qu’encore une fois pour tout enfant qui lira cet album, le but est de s’évader en compagnie de notre garçon et je pense que de ce côté-là, c’est réussi.

Niveau illustrations, elles sont vraiment très belles. Nob a fait un super travail et elles sont très importantes pour que les enfants qui vont le lire puissent s’imaginer le petit garçon. D’ailleurs, je vous mettrais un petit diapo en fin d’avis pour que vous puissiez juger.

Bref, cet album est vraiment fait pour qu’un enfant puisse s’évader seul ou en compagnie de ses parents, donc n’hésitez pas. Et pour vous le procurer, ça se passe par ici.

Note : 4 sur 5.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Un commentaire sur “Le petit garçon qui faisait des arabesques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s