Bonjour les amis ! Je viens vous parler aujourd’hui de ma dernière lecture dans le cadre du #PLIB2022 : il s’agit d’Encens de Johanna Marines, paru chez SNAG Fiction.

Résumé :

Nouvelle Orléans, 1919. Alors que le tueur à la hache sème la terreur dans les rues et nargue les enquêteurs, le corps mutilé d’une jeune femme est découvert en ville. Que signifient ces notes de musique et ces marques de brûlures retrouvées sur sa peau et ces étranges plumes métalliques plantées dans son dos ?
Pour les inspecteurs Perkins et Bowie, une nouvelle enquête s’ouvre. Se pourrait-il qu’un deuxième meurtrier soit à l’oeuvre ? Que faire quand deux tueurs en série rivalisent de cruauté et que la ville devient leur terrain de jeu ? Plongez au cœur des Bayous où le jazz est roi et prenez de la hauteur à bord du Mécanic Hall, un aérocabaret où les dancingautomates sont devenus des déesses de la fête. Découvrez le passé trouble de Grace, une intrépide cartomancienne et de sa chouette mécanique et sautez de toits en toits aux côtés des désembobineurs qui collectent l’électricité pour la New Orleans General Electric Company.

#ISBN9782490151370

Mon avis :

Avant tout, merci aux éditions SNAG Fiction pour les livres « cadeaux » pour les jurés du PLIB !

Alors, malheureusement, ce livre ne l’a pas du tout fait pour moi… C’est une grosse déception, et pourtant, ça fait des mois et des mois que je le vois passer et que j’avais envie de le lire ! J’avais voté pour lui à chaque étape du PLIB mais notre histoire va s’arrêter là…

L’intrigue est assez simple au premier abord : un tueur en série, armé d’une hache, sévit dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Il sème la terreur en ville et soudain, il n’est plus seul : un 2e tueur en série semble sortir de l’ombre… Viennent alors s’ajouter des éléments uchroniques et steampunk franchement sympa et qui auraient pu faire la différence.

On a aussi une alternance de points de vue dans le roman : Grace, William, Anton, le tueur à la hache, aussi… Mais parfois, difficile de me souvenir de qui était qui. De plus, certains personnages sont clairement mis de côté et je trouve que c’est dommage… Pourquoi leur accorder un chapitre si on entend presque plus parler d’eux ensuite (je te vois, Molly) ? D’ailleurs, ces personnages, parlons-en ! Aucun ne m’a fait ressentir la moindre émotion. Je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Je n’arrivais pas à me soucier d’eux, de ce qui leur arrivait ou de pourquoi ils faisaient ce qu’ils faisaient. Et c’est vraiment dommage !

Je trouve que le côté enquête est assez en retrait, également, et que la résolution est trop rapide et pas assez crédible à mes yeux…

En bref, ça ne l’a pas du tout fait pour moi. Je suis vraiment déçue car ce roman me faisait envie depuis un bon moment… Il ne fera définitivement pas partie de ma sélection pour les 5 finalistes du #PLIB2022.

Note : 2.5 sur 5.
Publié par :Number 5

J'ai deux hobbies : lire des livres... et acheter des livres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s