Hey hey les geekos, aujourd’hui, je reviens avec un roman d’horreur pour la jeunesse. Il s’agit de Maudite poupée d’Amélie Antoine chez Casterman dans la collection Hanté.

Thaïs (12 ans) et Margot (11 ans) sont très proches depuis toujours, elles ont toujours joué aux mêmes jeux. Mais alors qu’elles sont en vacances, Margot tombe en amour pour une vieille poupée vêtue de dentelle et aux anglaises brillantes, qu’elle achète immédiatement et prénomme Rosemonde. Dès lors, elle ne s’en sépare plus une seconde, se met à lui parler comme si c’était une vraie personne. Thaïs, elle, ne peut s’empêcher d’être mal à l’aise en présence de la poupée au regard intense et au sourire figé… qui semble la surveiller !

Maudite-poupee (1)

Ah, ce roman jeunesse ! J’avoue qu’après avoir lu Amélie Antoine en romans adultes, il m’intriguait énormément et je suis plus que ravie d’avoir pu le découvrir.

Maudite poupée fait partie de la collection Hanté de chez Casterman et il se pourrait bien que je revienne assez souvent vous parler de cette collection qui n’est pas sans rappeler les Chair de Poule de notre enfance. Il est vrai que, pour l’instant, je n’ai lu que celui-là, mais pour avoir eu l’occasion d’en avoir d’autres en mains, je suis complètement fan de cette collection qui, je pense, peut plaire aux petits comme aux grands.

Ce roman est recommandé à partir de 10 ans, mais je pense que c’est surtout une question de sensibilité. La quatrième de couverture précise bien que c’est dès 10 ans pour ceux qui n’ont pas peur d’avoir peur et je suis assez d’accord avec cette phrase après la lecture de ce roman.

On va donc suivre Thaïs et Margot qui découvrent la Bretagne, les cris des goélands, la fête foraine ainsi que les vide-greniers. Et tout va commencer par ce fameux vide-grenier et Margot qui va craquer pour une poupée très attachante. La découverte de cette poupée va rendre la relation entre les deux sœurs très intéressante et va nous immerger dans l’histoire. Soit, ce n’est qu’un livre de 96 pages, mais, même nous adultes allons arriver à la fin beaucoup plus vite qu’on ne l’aurait voulu tant la plume de l’autrice est entrainante. On va se rappeler de beaucoup de poupées que nous avons croisées dans des films d’horreur, qui nous ont bercés, à travers cette maudite poupée et c’est un réel bonheur.

Même si c’est de la jeunesse, on est quand même dans l’horreur et, en tant qu’adultes, nous allons trembler pour les deux jeunes filles et nous poser des questions quant au final de cette histoire tout au long de notre lecture.

Pour les plus jeunes, je pense que c’est vraiment une très bonne initiation dans le monde de l’horreur, comme nous y sommes entrés au même âge avec les Chair de Poule.

Bref, découvrir la plume jeunesse et horreur d’Amélie Antoine a été un réel plaisir pour moi et si vous cherchez à vous faire des frayeurs tout en retombant en enfance ou faire découvrir l’horreur à vos enfants, je pense que cette maudite poupée saura vous conquérir.

Note : 5 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Un commentaire sur “Maudite poupée de Amélie Antoine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s