Auteur

Année

2015

Nombre de pages

380

Synopsis

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.

Avis

Ce livre commence fort avec une histoire qui se déroule au présent et au passé

Nous suivons Malorie qui est le personnage principal de cette histoire. Nous oscillons entre sa vie actuelle qui est terriblement angoissante et sa vie passée, dont l’auteur nous explique la venue de la chose qui les hantent. 

L’auteur nous lance directement dans une sensation d’angoisse et cela continuera tout au long du récit. Nous sentons également la terreur qui est omniprésente. Tout est décrit justement pour que nous nous fassions nos propres visualisations sur les lieux et les personnages. 

Ce livre nous tient en haleine du début à la fin. Nous voulons en savoir encore et toujours plus. Les chapitres sont courts et le livre se lit très vite tellement nous sommes emportés dans l’histoire. 

Nous avons l’impression que nous-mêmes avons les yeux bandés et c’est vraiment intéressant de se focaliser sur le toucher. C’est comme si nous incarnions les personnages. 

Nous les apprécions tous, même les plus torturés qui ont beaucoup de mal à accepter la situation. Ce qui est un peu décevant dans ce livre, c’est que nous cherchons à savoir ce qui cause toutes ces horreurs, mais jusqu’aux dernières phrases, nous espérons le savoir et au final, nous ne le savons pas. Donc à ce stade de la lecture, nous pouvons nous douter qu’il y aura bien une suite. Aussi, dans la manière dont se termine l’histoire, on sent bien que ce n’est pas terminé et qu’il y a d’autres choses qui peuvent venir. 

Pour les personnages qui cohabitent entre eux, nous ressentons tous leurs sentiments dans ce huis-clos. Il y a des aversions pour certains d’entre eux et beaucoup d’affection pour d’autres. On n’arrive toutefois pas à savoir comment est cette affection, mais nous sentons beaucoup d’amour que ce soit amour en amitié, amour en amour ou amour fraternel, mais nous savons qu’elle est bel et bien présente. Nous supposons que l’auteur nous laisse imaginer beaucoup de choses et c’est vraiment intéressant

Il y a quelques fois des incohérences qui surviennent. Nous savons ce que cela fait sur les animaux, mais plusieurs passages nous font croire tout l’inverse de ce que nous imaginons et de ce que nous voyons, donc sur ce point, ce n’est pas très crédible

L’écriture est prenante, fluide et sait nous mettre dans la peau des personnages.

En Bref

Un livre prenant du début à la fin. Des petites incohérences surviennent toutefois. Une fin dont nous nous doutions, sans trop grande surprise. Nous espérons vraiment lire la suite, car il y a matière à en faire quelque chose de bien.

Publié par :Meli

Un commentaire sur “Bird Box de Josh Malerman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s