La plupart d’entre nous ne mettra jamais les pieds dans la zone sinistrée de Tchernobyl. Le développeur The Farm 51, que nous connaissons depuis Get Even et World War 3, a trouvé une solution pratique pour cela.

Chernobylite (2)

Chernobylite nous téléporte à Tchernobyl en 2016, afin que les gens ordinaires puissent également être emmenés dans la zone d’exclusion de l’une des catastrophes nucléaires mondiales. Les radiations mortelles, les étranges créatures mutées qui veulent vous tuer et la recherche de la femme du personnage principal Igor devraient vous mettre dans l’ambiance.

L’histoire vous met dans la peau d’Igor, physicien et ex-employé de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Exactement trente ans après la catastrophe, il revient avec une équipe à la recherche de sa fiancée, qui a disparu au moment de la catastrophe. 

Chernobylite (7)

Le studio mélange le genre de l’horreur avec la survie et la construction de votre propre base, une formule que nous avons déjà vue. Pourtant ça marche encore assez bien, en partie grâce au cadre et à un bon équilibre entre ces trois piliers.

Chernobylite (5)

Dans une grosse partie du jeu, vous trouverez du « Tchernobylite », un nouvel élément créé à partir d’un explosif nucléaire. Ce nouvel élément vous permet de manipuler le temps et l’espace, ce qui est très utile pour le déroulement du jeu et pour les décisions que vous avez prises.

Chernobylite (4)

Comme toute une série d’autres jeux, Chernobylite promet également que vos actions ont des conséquences dans le monde lui-même. Vous avez plusieurs compagnons qui vous aideront dans vos missions, mais pour les garder heureux et en vie, vous devrez également leur fournir la nourriture nécessaire. Les choses que vous dites ou faites ont également un impact sur vos relations personnelles avec les partenaires. La tournure intéressante donnée ici par le développeur est que vous pouvez annuler certaines de ces décisions en expérimentant avec le Tchernobylite, mais cela a encore des répercussions dans le monde autour d’Igor.

Chernobylite (3)

Pour survivre dans la zone d’exclusion brutale, vous devrez également fournir une bonne base. Au cours de vos pérégrinations, vous devez donc également garder les yeux ouverts sur les matériaux utiles pour étendre votre base, afin que votre mission ait plus de chances de réussir. La préparation de médicaments et d’autres moyens de guérison est également importante, car Igor ne guérit pas tout seul.

Chernobylite (6)

On ne peut pas du tout se plaindre de l’aspect visuel du jeu. Le développeur The Farm 51 utilise une technique où l’environnement de Tchernobyl est numérisé en 3D et placé dans le jeu, ce qui donne à l’ensemble un aspect incroyablement réel et atmosphérique. Ce qui pêche encore, ce sont les animations qui semblent un peu maladroites et la perte de certaines images pendant les parties les plus chargées du jeu qui peut parfois se produire. Pourtant, ce ne sont absolument pas des défauts majeurs et après un certain temps, ils ne sont plus perceptibles.

En termes de son, Chernobylite a de quoi plaire. La musique s’adapte très bien au cadre et donne juste ce petit peu de nervosité supplémentaire lors de la traversée des bois sombres et des bâtiments abandonnés. La distribution vocale russe est préférable à la distribution américaine, si cela ne vous dérange pas de lire une quantité raisonnable de sous-titres. Le second sonne plutôt théâtral et peut parfois faire passer l’atmosphère d’une horreur mordante à un thriller des plus intéressants.

Chernobylite est un nouvel ajout bienvenu et bien développé au genre de survie d’horreur. Le Farm 51 s’appuie bien sur des éléments existants d’autres classiques et lui donne sa propre touche, ce qui est tout sauf ennuyeux. Le jeu est également agréable visuellement, même si certaines animations ne sont pas vraiment ce qu’elles devraient être.

Jeu testé sur Xbox One X (avec sous-titres en français)

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s