Bonjour les amis ! Aujourd’hui, je viens vous parler de ma lecture de Nevernight de Jay Kristoff (en VO et en lecture commune avec mes copines d’Instagram) !

Résumé :

Dans un pays où trois soleils ne se couchent presque jamais, une tueuse débutante rejoint une école d’assassins, cherchant à se venger des forces qui ont détruit sa famille.

Fille d’un traître dont la rébellion a échoué, Mia Corvere parvient de justesse à échapper à l’anéantissement des siens. Livrée à elle-même et sans amis, elle erre dans une ville construite sur les ossements d’un dieu mort, recherchée par le Sénat et les anciens camarades de son père.
Elle possède un don pour parler avec les ténèbres et celui-ci va la mener tout droit vers un tueur à la retraite et un futur qu’elle n’a jamais imaginé.
À 16 ans, elle va devenir l’une des apprentis du groupe d’assassins le plus dangereux de toute la République : L’Église rouge. La trahison et des épreuves l’attendent dans les murs de cet établissement où l’échec est puni par la mort. Mais si elle survit à cette initiation, Elle fera partie des élus de Notre-Dame du Saint-Meurtre, et elle se rapprochera un peu plus de la seule chose qu’elle désire : la vengeance.

Mon avis :

Avant tout, merci à mes copines d’Insta pour cette lecture commune pendant laquelle on a bien rigolé ! Même si on a mis plus de deux mois à finir ce livre, ça valait le coup !

J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, sur Instagram notamment, et j’avoue qu’il m’intriguait énormément. Eh bien, heureusement que je l’ai lu en lecture commune car je pense que, sinon, j’aurais abandonné ma lecture à un moment donné !

La plume de l’auteur est parfaite, rien à redire, l’univers est assez dense, cependant et c’est là que le bât blesse. Pendant les 5 premiers chapitres, je ne comprenais pas tout ce qu’il se passait et j’avais énormément de mal à accrocher. Après, ça s’est arrangé, heureusement, mais j’ai trouvé que tout au long du roman, cela manquait cruellement d’action. Alors, effectivement, c’est un premier tome, donc il est nécessaire de mettre en place l’intrigue, les motivations des personnages et l’univers, donc cela peut s’expliquer. Mais j’ai trouvé dommage que cela ne bouge vraiment qu’à 150 pages de la fin, on va dire.

J’ai bien apprécié les petites touches d’humour et d’ « Histoire » apportées par l’auteur dans les notes de bas de pages, assez nombreuses, en revanche. Cela apportait un vrai plus à l’histoire.

Dans ce roman, on suit donc Mia Corvere qui cherche à venger la mort de son père lorsqu’elle avait 10 ans. Sa mère et son petit frère ont été emprisonnés et Mia a dû fuir pour ne pas être tuée, elle aussi. A 16 ans, elle veut entrer dans une école d’assassins pour parfaire sa technique et enfin faire payer aux personnes responsables de la dissolution de sa famille. On la suit donc dans cette école, on est en cours avec elle et c’est parfois assez long… Pas toujours passionnant… Même si les « professeurs » sont de véritables psychopathes en puissance qui n’hésitent pas à punir les élèves en leur coupant un bras, en les empoisonnant ou en leur donnant des coups de fouet (ou pire) ! C’est glauque et très sombre, mais ça ne m’a pas dérangée outre mesure.

Mia est donc le personnage principal et elle fait montre de certaines capacités plutôt rares et effrayantes… J’ai hâte d’en apprendre plus sur les « pouvoirs » de Mia, le pourquoi du comment et aussi de voir si ses aptitudes évoluent avec le temps.

Au sein de l’école, Mia se lie d’amitié avec Tric, un jeune homme de son âge et aussi avec Ashlinn, entre autres. Les relations entre les personnages sont compliquées car ils sont sans arrêt en compétition dans les cours et une erreur, une mauvaise manipulation peut les conduire à la mort… Mais la dynamique entre eux est vraiment bonne, même si la « romance » est assez étrange et se met en place d’une manière plutôt inattendue, je dirais.

Mention spéciale à Mister Kindly, le chat-ombre qui ne quitte pas Mia et qui la protège. De loin l’un de mes personnages préférés dans ce roman ! Il est assez sarcastique tout en étant véritablement inquiet pour Mia.

En bref, pas un coup de cœur bien que l’univers soit passionnant et le personnage principal, Mia, tout à fait le type d’héroïne que j’aime voir dans un roman. Je lirai vraisemblablement la suite mais sûrement plus tard, en 2022 (et ma PAL me dit merci).

Note : 3.5 sur 5.

Publié par :Number 5

J'ai deux hobbies : lire des livres... et acheter des livres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s