Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un thriller qui est « Le palais des innocents » de Franck Shemer aux Editions de la Rémanence.

La petite ville de Thann, en Alsace, est depuis cinq années consécutives le théâtre de sombres évènements. Tous les ans à la même date, un enfant est retrouvé mort, assassiné par un coupable guère plus âgé que lui. Pour Bernard Cornière, chargé de l’enquête, une donnée corse l’affaire : sur l’ensemble de cette série noire, l’assassin est toujours la victime suivante…

le palais des innocents

#Lepalaisdesinnocents #NetGalleyFrance

Ha ce roman ! Quelle claque ! J’avoue que j’étais super attirée par le titre, la couverture et le résumé, mais je ne m’attendais pas à me prendre une telle claque ! Pour une première lecture aux Éditions de la Rémanence, je suis plus que ravie ! Franck Schemer est un nom à retenir ! Attention, je tiens à signaler que « Le palais des innocents » est le premier roman de l’auteur et que c’est vraiment un excellent premier roman.

On commence donc par un prologue qui fait bien son travail, car il introduit l’histoire et nous entraîne immédiatement dans l’ambiance de ce roman : les forêts alsacienne, l’amour et l’horreur d’un corps calciné. Ensuite, on fait directement la connaissance de l’inspecteur Cornière et on va chercher à comprendre pourquoi cet homme qui est en obésité morbide ne pense qu’à s’empiffrer. Y a-t-il une raison ? Telle est la question !

Nous découvrons également Olivia, addict aux jeux vidéos et Thomas, son petit frère. L’auteur va alterner entre « L’homme gros » qui n’est autre que l’inspecteur Cornière et « La fille au crâne rasée » qui est Olivia. J’ai beaucoup aimé cette alternance qui nous permet de nous retrouver dans la tête et dans la peau des différents protagonistes.

Nous entrons également dans cette histoire d’enfant mort tous les ans à la même date et nous allons vraiment entrer dans l’histoire une fois que c’est Thomas, le petit frère d’Olivia qui va recevoir une lettre. J’avoue que ce qui m’a tellement touché dans ce roman, c’est le fait qu’à chaque fois, nous avons affaire à un enfant tueur, c’est tellement plus tragique que si on nous parlait d’un adulte. Un enfant qui assassine un enfant, c’est juste l’horreur totale !

J’ai vraiment été immergée dans l’enquête, tellement passionnante, j’avais l’impression d’enquêter avec l’inspecteur Cornière et je me suis beaucoup inquiétée pour Olivia et Thomas. La sorcière apporte un plus à l’histoire, car on se pose beaucoup de questions sur elle. J’ai été tenue en apnée jusqu’aux dernière pages de ce roman, d’ailleurs, je n’ai pas vu venir le final, vraiment je ne m’attendais pas à ça, l’auteur a réussi à me mener en bateau. Quel talent !

Bref, si vous aimez les intrigues super originales, les histoires policières où il est question d’enfants et si vous aimez vous poser des questions, foncez, moi, j’ai été bluffée par ce roman.

Note : 5 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s