Alors qu’ils croyaient pouvoir enfin se séparer, les aventuriers se retrouvent une nouvelle fois plongés dans les ennuis jusqu’au cou. Pour éviter d’être écartelés par les fonctionnaires de la Caisse des Donjons – et un peu aussi pour sauver le monde, tant qu’à faire – ils n’ont d’autre choix que de partir à nouveau sur les routes. Mais le moment est des plus mal choisis : un incroyable désordre règne en terre de Fangh ! Des centaines de cultistes se font la guerre au nom de leurs dieux. Les Oracles envoient tous les baroudeurs du pays fouiller la même tour, tandis que des espions sèment la panique dans la grande cité de Glargh en y colportant n’importe quoi. La compagnie continue malgré tout sa course au troisième niveau, à l’objet magique et aux épées géantes. En déjouant de manière grotesque les pièges qui les attendent, mais aussi en endurant les récits elfiques et les blagues naines.

 – Mon avis –

C’est avec plaisir que nous retrouvons la compagnie la plus chanceuse de la terre de Fangh. Leur mission : Retrouver leur commanditaire, Gontran Théogal. Celui-ci les a bernés en leur faisant braver les multiples dangers du Donjon de Naheulbeuk afin de trouver une statuette servant à une prophétie maléfique amenant à la fin du monde : la couette de l’oubli !!

Une bonne tranche de rigolade avec l’elfe qui se retrouve dans des situations assez bizarres pour son espèce et le nain et sa hache de jet Durandil (qu’il ne faut surtout pas oublier) et le barbare en manque d’actions.

Ce qui est original aussi, c’est qu’on s’intéresse aux différentes sectes fouinant dans cette histoire, tout aussi ridicules et stupides les unes que les autres. On peut y voir, peut-être, une réflexion sur les vraies sectes qui profitent de la crédulité des gens.
Les catastrophes s’enchaînent, j’ai beaucoup ri par exemple à l’attaque des pirates, tellement hilarante, et de plus, ici, les pirates ne sont pas vraiment doués… Donc, oubliez Pirates des Caraïbes et tout le reste…

L’écriture de John Lang est légère mais se laisse savourer par ce mélange de registre familier et de termes littéraires. C’est toujours aussi porté sur l’humour.
Enfin, les dernières pages sont assez surprenantes, car il y a du rebondissements et cela nous laisse présager que l’aventure n’est pas finie…

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s