Hey hey les geekos, on se retrouve à nouveau avec un roman young adult, il s’agit de « The last one to die » de Cynthia Murphy qui est sorti il y a quelques jours aux Éditions Slalom.

Elle pensait vivre le meilleur été de sa vie… ce sera peut-être le dernier.

Niamh, 17 ans, a travaillé comme une dingue pour pouvoir se payer des cours d’été dans la plus grande école d’art dramatique de Londres. Elle s’imagine découvrir une ville accueillante mais se heurte à une ambiance glaçante : de nombreuses jeunes filles, dont ses nouvelles amies, se font violemment agresser. Toutes ont le même profil, celui de Niamh… qui va se retrouver au cœur du plus effrayant des films d’horreur !

the last one to die

#Thelastonetodie #NetGalleyFrance

Vous commencez à me connaître et je ne pouvais pas passer à côté d’un tel résumé et d’une telle phrase sur la couverture, j’étais donc ravie de pouvoir lire ce roman qui m’a fait passer un très bon moment.

On fait donc très vite la connaissance de Niamh qui va se réjouir de pouvoir se payer des cours d’art dramatique à Londres, mais tout ne va pas se passer comme prévu car comme le résumé et la couverture le disent : « Elle pensait passer le meilleur été de sa vie… ce sera peut-être le dernier ». Avouez que cette phrase est très intrigante quand même !

On va très vite s’attacher à Niamh qui va se retrouver confrontée non pas à une ville super accueillante, mais plutôt à une ville assez glauque. On va se retrouver dans la peau de cette adolescente de 17 ans, on va s’inquiéter avec elle, craindre pour elle et surtout se poser un tas de questions. Pourquoi toutes ces filles se font agresser ? Pourquoi ressemblent-elles toutes à Niamh ? Pourquoi Niamh a toujours un lien avec ses jeunes filles juste avant qu’elles se fassent agresser ?

Niamh est très effrayée, mais malgré tout, elle est courageuse, car elle s’attache à ce qu’elle vit à Londres et il est hors de question qu’elle retourne chez elle en Irlande et renonce à tout et sur ce côté, on a envie de lui donner raison.

Ce roman a beau être un thriller jeunesse, même en tant qu’adulte, on se retrouve pris par la plume de l’autrice tant il y a des rebondissements et des révélations. L’intrigue est vraiment très bien imaginée et les descriptions sont très bien réussies. D’ailleurs, je dois bien vous avouer que je n’ai pas vu venir le final et pourtant, une fois que je l’ai découvert, ça m’a semblé couler de source, même si, au fil de l’histoire, je n’ai eu aucun soupçon.

En plus du côté thriller, ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est le côté époque victorienne que ce soit par l’art dramatique ou encore par le musée, vraiment, ça apporte un énorme plus à l’histoire et je me suis vraiment sentie immergée par cette époque à certains moments.

Bref, si vous aimez les thrillers énigmatiques, l’époque victorienne et Londres, ce roman est fait pour vous, n’hésitez pas à craquer.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s