Embarquez à bord du tout premier vol 218 à destination de la Côte-Nord avec Cauchemars Airlines ! Voici notre programmation : Une famille dysfonctionnelle, fragilisée par un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, est emprisonnée dans un piège où un miracle deviendra rapidement la pire des malédictions. Entre le passé trouble aux blessures encore béantes d’une jeune femme, un amour inconditionnel, une entité protectrice et les confessions intimes d’une vieille dame cachant en elle un lourd secret, vous découvrirez pourquoi une mère s’enfonce dans la folie la plus cruelle. «Voilà le problème avec les bons moments, on ne sait jamais si ce sont nos derniers.» Demandez à la famille Dubé-Fournier, si vous avez des doutes.

Les Éditions Cauchemars Airlines
Collection Vol 218
186 pages | 3 décembre 2020

Les points positifs :

  • Une introduction qui met en avant l’importance de la vie, qu’à tout moment, la mort peut venir nous prendre par surprise… ça donne à réfléchir sur la gratitude et l’importance d’être en vie.
    Elle nous y explique aussi que les personnes ayant une peur panique de la mort, ça vient généralement d’un traumatisme de l’enfance.
  • Un récit aux multiples narrateurs, et ça j’aime énormément. Ça permet de voir les différents points de vue et de se sentir un peu omniscient.
  • L’écriture est simple mais efficace. On commence par un extrait de journal intime, et j’aime beaucoup ce format.
  • Les personnages sont assez poussés, ils ont leur caractère bien trempé et ça aide à s’attacher à eux – ou à les détester – d’autant plus facilement.
  • Certaines références m’ont plu, notamment celles à Stephen King ou Limp Bizkit.

Les points négatifs :

  • Trop de références tuent la référence. Et ici, il y en avait beaucoup trop, ça devenait dérangeant et n’y avait pas sa place. Surtout que beaucoup étaient centrées sur la même chose, le même auteur, la même polémique… ça m’a saoulé.
  • Certaines descriptions ou comparaisons étaient un peu trop exagérées à mon sens, trop tournées vers de l’horreur qui n’apporte pas grand chose à l’histoire… j’aurais aimé un peu plus de subtilité pour aborder ce genre de thème…
  • Une histoire qui bien qu’intéressante, n’est pas novatrice. Elle ne m’a pas éblouie et ne me laissera pas un souvenir impérissable.
  • Un rythme, je trouve, assez inégal également…

En conclusion :

Un livre qui plaira sans doute aux personnes qui ont envie de se faire peur sans être des habitués du genre… Si on fait abstraction des références redondantes et sans aucun lien avec l’histoire…
A côté de ça, l’histoire est sympa, les personnages intéressants,… mais je suis clairement restée sur ma faim.

Pour voir mon avis complet en vidéo :

Quelques extraits :

« Pas surprenant que nous ayons tant de mal à être reconnaissants de notre chance d’être simplement en vie dès le matin, à notre réveil. À la moindre seconde, tout ce que nous avons cru acquis peut s’écrouler aussi facilement qu’un château de cartes devant le moindre souffle. Gardez en tête que la faucheuse est passée maître en matière d’effet de surprise. »

« De chaque côté de l’habitacle, de grandes bibliothèques conservaient tous les ouvrages de ses auteurs préférés passant de Lovecraft à Poe, puis de Stephen King à son fils Joe Hill. Une section était dédiée à Clive Barker et ses livres de sang et une autre section à une collection inédite de contes interdits écrits par des auteurs québécois. »

« Il travaillait dur toute la journée, parfois même très tard le soir pour… pourquoi? Pour la voir bouder à son arrivée? Non. La moindre des choses qu’il espérait, qu’il exigeait de Sarah, c’était qu’elle soit de bonne humeur à son retour à la maison et tandis qu’il contrôlait son envie de l’envoyer promener, il s’imagina remonter dans la voiture, ne laissant, comme seule explication, qu’un crissement de pneus dans l’entrée asphaltée de leur résidence. »

« Sarah était allongée sur son divan, le dernier livre d’Yvan Godbout à la main. Deux jours auparavant, elle avait trouvé ce roman dans la bibliothèque de son mari et déjà, elle le refermait définitivement. »

Publié par :Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s