Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un peu de feel-good et de jeunesse autour du tome 2 du journal intime de Georgia Nicolson de Louise Rennison aux Editions Gallimard. J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge lire en thème organisé par Hylyirio.

Georgia Nicolson a retrouvé le sourire. Plus question de rejoindre son père en Nouvelle-Zélande. Plus question de quitter ses copines, son chat Angus et surtout Robbie, le garçon de ses rêves. La vie est à nouveau pleine de promesses… qu’elle ne tient pas : Robbie suggère à Georgia de sortir avec un autre garçon parce qu’il la trouve trop jeune pour lui ! L’humiliation est atroce. Mais Georgia est bien décidée à reconquérir l’homme de sa vie. Elle met sur pied un plan imparable qui exige un élastique, des glaçons et une chèvre…

couv61182228

Ça faisait un moment que j’avais lu le premier tome de ce roman et j’avoue que quand Hyly a parlé pour son challenge de romans feel-good, de romans qui font du bien, j’ai immédiatement pensé à Georgia Nicolson et j’ai eu raison, car c’est une véritable bouffée de fraicheur.

Déjà, j’adore les romans écrits sous forme de journal intime que ce soit des histoires plus jeunesses ou plus adultes, du coup là, j’ai été servie. Il faut savoir que c’est presque le genre de saga qu’on pourrait commencer par le tome 2 sans avoir de manquement, car on peut prendre Georgia à n’importe quelle période de sa vie.

On se retrouve donc avec notre héroïne principale dès le départ et on rit, on sourit. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est hyper attachante et à un moment ou à un autre, on ne peut que s’identifier à elle quand on avait son âge.

Ici, Georgia l’a échappé belle, elle a failli devoir abandonner Robbie alias Super-Canon et ça aurait été le drame du siècle. Heureusement, son père a décidé de laisser sa famille à la maison et de partir travailler sans déménager.

Les personnages ont tous leurs petits traits humoristiques qui rendent l’histoire agréable, que ce soit Jas la meilleure amie, la petite sœur ou encore la maman. Ces protagonistes si différents nous permettent de rire encore un peu plus et, des fois, de soupirer aussi, car certaines réactions nous agacent un peu par moments, même si je pense que j’ai été comme ça aussi quelquefois.

La plume de l’autrice, quant à elle, est super agréable, c’est frais, c’est léger et tellement fluide qu’on a envie de dévorer ce roman. Je ne peux pas vous en dire plus, car c’est un roman jeunesse assez court, mais une chose est certaine, je lirais très bientôt le tome 3.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Un commentaire sur “Le journal intime de Georgia Nicolson, tome 2 : Le bonheur est au bout de l’élastique de Louise Rennison

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s