Acteurs Principaux

Nonso Anozie
Christian Convery
Stefania LaVie Owen

Année

2021

Nombre d’épisodes

8

D’après le comics Sweet Tooth de Jeff Lemire.

Synopsis

Dans un futur post-apocalyptique, les humains sont décimés par un mystérieux virus et une nouvelle race d’hybrides, mi-humains mi-animaux, émerge. Dans ce contexte, un père et son fils mutant survivent paisiblement cachés pendant 10 ans, loin du chaos provoqué par l’effondrement de la société. Cependant, une série d’évènements pousse l’enfant à partir à la découverte d’un monde hostile où les hybrides sont pourchassés, un univers partagé entre le chaos des campagnes où rôdent les braconniers et le despotisme des villes dans lesquelles les militaires surarmés des « derniers hommes » règnent d’une main de fer.

Avis

Cette série commence fort. Sous ses airs un peu enfantins, on se laisse tout de suite prendre dans le centre de l’histoire. Le côté humain arrive très rapidement et il parle également des catastrophes écologiques qui peuvent se produire et dans cette série, c’est ce qu’il se passe. 

On comprend directement que les humains en sont la cause, mais naturellement, les choses et personnes étrangères aux idéaux des humains, sont, pour eux, les responsables. Les défauts et l’égoïsme des humains sont mis au premier plan et ça nous fait réfléchir

On se prend tout de suite d’affection pour Gus (Christian Convery), un petit garçon mi-humain mi-cerf. Il est trop mignon et touchant parce qu’il ne veut que la paix dans le monde. Il se méfie des humains tout comme ses autres congénères qui sont tous des hybrides comme lui mais sous des formes différentes.

Rapidement, nous comprenons qu’il n’est pas seul. Même si les humains sont majoritairement des anti-hybrides, certains montent des groupuscules pour protéger les hybrides. On s’attache rapidement à la rebelle du groupe, Ours (Stefania LaVie Owen). Cette dernière a un caractère plutôt bien trempé et ne se laisse pas marcher sur les pieds par n’importe qui, qu’il soit grand ou petit. 

Mais aussi, nous apprécions Tommy (Nonso Anozie) qui est le gros nounours par excellence. C’est un homme fort à la carrure d’un rugbyman. Ce dernier, dont nous saurons par la suite qu’il a été joueur de football américain est un peu brut de décoffrage, mais nous comprenons pourquoi il réagit de cette façon. C’est quelqu’un de bon pour Gus, même s’il peut paraître brusque

L’histoire est vraiment originale. Nous avons affaire à des personnages tous attachants, même les méchants de l’histoire le sont dans un sens. 

Quand arrive la fin, nous nous demandons ce que vont devenir les hybrides. Nous sentons que ce n’est que le début d’une grande rencontre et d’une force. Ce sera à voir par la suite dans la seconde saison.

En bref

Une série très sympathique qui ne manque pas de souffle. On se laisse porter dans les histoires et les péripéties de Gus, Tommy et Ours. Les effets spéciaux sont en raccord avec la série qui est assez jeunesse. Mais même les adultes se laisseront embarquer dans cette série qui a tout pour plaire.

Publié par :Meli

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s