Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un recueil de nouvelles fantastique et horrifique. Il s’agit du roman « Les contes d’Amy » de Frédéric Livyns édité chez Séma Editions.

Tout commence par un petit cahier trouvé par hasard dans un asile désaffecté.
L’inquiétude surgit au détour d’un rapport psychiatrique qui laisse entendre que la petite Amy, la rédactrice de ces contes peu ordinaires, était perturbée mentalement. L’angoisse se matérialise sous la forme d’une affirmation : l’enfant a le pouvoir de vous faire vivre vos peurs les plus profondes.
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, tous les gens qui vous entourent apparaissaient défigurés, brûlés ? Quelle serait votre réaction si votre fille se liait d’amitié avec un ami pas si imaginaire que cela ? Auprès de qui chercher de l’aide quand votre famille se fait déchiqueter sous vos yeux par les créatures qui se tapissent dans les ténèbres ?

les contes d'amy

Ha ce roman, quelle découverte ! Je l’ai lu en 2015, mais je m’en souviens comme si c’était hier. Je me le suis procuré lors de ma toute première rencontre avec l’auteur à Trolls & Légendes et, du coup, c’était ma toute première aventure avec sa plume. Si j’ai choisi de vous en reparler ici aujourd’hui alors que ma lecture remonte à 2015, c’est tout simplement parce que vous me verrez souvent parler de Frédéric Livyns, car depuis cette découverte, j’ai un gros kiff pour sa plume et jamais il ne m’a déçu. D’ailleurs, vous avez déjà pu découvrir mon avis sur le premier tome des Grisommes, mais aussi mon avis sur Les cendreux.

Il faut savoir que c’est le roman que je commençais à lire dès le lendemain du salon, tant il m’intriguait. Bon, le petit portrait réalisé par Christophe Collins dans le préface nous donne plus qu’envie de nous jeter sur ce recueil, c’est vrai qu’on ne peut plus résister.

Une fois immergés dans ce recueil, on ne peut plus s’arrêter, tant on est pris dans l’univers créé par l’auteur. On se plonge immédiatement dans la peau de Coralie et on découvre les histoires écrites par Amy.  Attention, ce roman n’est pas un simple recueil de nouvelles, car on a un fil rouge entre la première et la dernière nouvelle et on est juste scotchés par la façon dont l’auteur a réussi ce lien. 

Les nouvelles sont à chaque fois très bien amenées, certaines sont plus longues que d’autres, mais peu importe leur taille, elles ne manquent pas d’intensité. On est dans un univers sombre et glauque à souhait, totalement horrifique et, même si à l’époque, je lisais beaucoup moins de fantastique et d’horreur que maintenant, j’ai vraiment adoré ces récits. Demandez-moi d’en choisir un que j’ai préféré et un que j’ai moins aimé, c’est tout à fait impossible, j’ai adoré toutes ces nouvelles, c’est vraiment un sans faute.

Frédéric Livyns a une imagination complètement débordante et on se demande où il va chercher toutes ses idées qu’il exploite avec tellement de talent. A aucun moment, on ne s’ennuie, tant les intrigues des nouvelles sont prenantes et, une fois, qu’on a gouté à la plume de l’auteur, c’est très difficile de s’en passer, on en redemande et on y revient surtout si on aime le fantastique et l’horreur.

Je n’ai qu’une chose à dire, si ce n’est pas encore fait foncez découvrir la plume de Frédéric Livyns qui, maintenant, il le sait, fait partie de mes auteurs chouchous.

Note : 5 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s