THE FALCONEER, jeu créé par TOMAS SALA et sorti initialement sur XBOX ONE et le GAMEPASS, arrive sur la Playstation 5 avec l’édition WARRIOR EDITION distribué par Wired Games. Et c’est cette version que j’ai testée pour vous.                                                    

Dans ce jeu aérien, vous incarnez un fauconnier pris dans une guerre de clans (qui sont appelés des Maisons). Des stratagèmes, des alliances, des coups tordus et traitrises sont organisés par différentes maisons et vous, au milieu, vous devez exécuter différentes missions pour votre clan. Pour, qu’au bout du compte, vous trouviez un moyen de vous défaire de l’emprise de l’Ordre Manciens.

   

Le jeu comporte cinq chapitres avec une dizaines de missions à chaque fois, toutes assez périlleuses où les combats se passent dans les airs… puisque vous êtes un fauconnier. La plupart des combats se passent de nuit, ce qui est un peu lassant.

Le fait que les missions et combats aient lieu la nuit défavorise l’esthétique du jeu car, du coup, les missions s’enchainent assez rapidement après un briefing de votre capitaine et de vos divers alliés. Au moment du cette réunion, vous aurez accès à la carte du monde, qui est recouvert à 90% d’eau.  Le jeu est très fluide et les commandes aussi, bien que la manette de la ps5 ne soit pas utilisée à 100%. Les commandes sont on ne peut plus classiques pour un jeu de combat aérien et plus vous prendrez une forte difficulté, plus les combats seront difficiles et techniques avec de grand nombre d’adversaires chevauchant des monstres volants en tout genre.

Comme je le disais plus haut, le scénario est divisé en cinq chapitres, quatre accessibles de suite et un à débloquer. A part celui-ci, vous pouvez commencer par celui que vous voulez. Et selon la classe de faucon vous choisirez lors de la personnalisation de votre personnage, le scénario ne sera pas le même.

        

Pour un jeu indé, THE FALCONEER, est à la hauteur des attentes. Un jeu sympa qui est plein de potentiel mais qui a deux ou trois défauts comme le fait que le jeu ne se passe que la nuit ou presque, la vue qui ne se fait pas à 360° ou encore des missions un peu répétitives. Mais si vous savez le prendre, vous vous surprendrez à passer du bon temps sur votre faucon, à mener vos missions à bien et à vouloir savoir ce qui se passe derrière le fameux portail dans la Mâchoire.

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s