Bienvenue au Jam ! Champion de la NBA et icône planétaire, LeBron James s’engage dans une aventure rocambolesque aux côtés de Bugs Bunny dans SPACE JAM – NOUVELLE ÈRE. LeBron et son jeune fils Dom sont retenus prisonniers dans un espace numérique par une intelligence artificielle malveillante. Le joueur de basket doit ramener son petit garçon sain et sauf chez lui, en faisant triompher Bugs, Lola Bunny et leurs camarades Looney Tunes face aux champions numérisés de l’intelligence artificielle : une équipe de stars de la NBA et de la WNBA gonflés à bloc comme on ne les a jamais vus !

space-jam---nouvelle---re------bande-annonce-vf--HKzaWHwn

 – MON AVIS –

Space Jam : nouvelle ère ne se rattache pas directement à la première partie, mais en reprend simplement l’idée, qui se déroule finalement également dans le même univers, mais jette les expériences et les connaissances des personnages de la première partie. En d’autres termes, les découvertes qui ont conduit à la victoire dans le tournoi en première mi-temps sont oubliées, mais les personnages sont conscients que ce match a existé. Les sensations rétro sont définitivement réveillées chez le spectateur, puisque l’action se déroule début 1998, et donc au moment où la première idée de suite devait apparaître. LeBron James est alors dépeint comme un enfant doté d’une vieille Game Boy et on voit qu’il a pris une décision claire à un jeune âge et s’est ainsi orienté vers la vie de sportif qu’on lui connaît.

En fait, Space Jam: Nouvelle ère est moins un film de sport que la première version, mais il est plus axé sur les intérêts numériques de la jeunesse d’aujourd’hui et essaie de suivre le rythme d’une manière pourtant quelque peu bâclée. Cela ressemble en fait à un film d’anniversaire de Warner Bros, dans lequel le studio se félicite de ses histoires et des personnes formidables qui l’ont rendu célèbre au fil des ans. Dès que LeBron décide de s’engager dans une technologie révolutionnaire et donc de devenir l’acteur principal de films bien connus, nous tombons sur des suggestions absurdes telles que « Batman vs. LeBron », « LeBron et la Chambre des secrets » ou « LeBron of Thrones » performant et habile avec un athlète.

J’ai été un peu déçu de ce film, je m’attendais à mieux, peut-être à cause d’une certaine nostalgie…

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s