Acteurs Principaux

Kate Winslet
Guy Pearce
Evan Rachel Wood

Année

2011

Nombre d’épisodes

3

D’après le roman Mildred Pierce de James M. Cain.

Synopsis

À vouloir tout avoir, elle finira par tout perdre. Mais pour Mildred Pierce, le succès en valait la peine. Mildred élève tant bien que mal ses deux filles dans le Los Angeles de la Grande Dépression et s’évertue à satisfaire les désirs de sa fille aînée Veda, tout en surmontant les préjugés de la société et les trahisons amoureuses.

Avis

Nous commençons cette mini-série avec 3 épisodes assez longs, quasiment 2h chacun, ce qui peut faire peur à certaines personnes, mais au final, nous nous laissons embarquer dans l’histoire et nous voulons en savoir encore et toujours plus.

Dès le début, nous suivons Mildred Pierce (Kate Winslet) qui n’est autre que le personnage principal de cette histoire. Nous l’apprécions directement, même si nous sommes un peu tristes de voir que ses choix ne sont pas forcément les bons. Nous la trouvons très courageuse, surtout d’élever ses enfants dans cette époque et encore plus quand nous voyons qu’elle fait tout pour eux.

Dès le départ, nous n’arrivons pas à supporter sa fille Veda (Evan Rachel Wood) qui est la pire des pestes qui puisse exister. Elle fait tout pour rabaisser sa mère alors qu’elle a toujours tout fait pour elle. C’est justement dans ces moments en particulier, que nous nous disons qu’il ne faut surtout pas tout offrir à ses enfants, parce qu’après, nous en faisons des enfants rois et ce n’est pas bon du tout, pour eux comme pour nous. Donc c’est une très grande leçon de vie que nous livre cette mini-série. Aussi bien pour cet aspect, que par rapport à Mildred qui est une battante dans sa vie comme dans ses actions.

En plus de Veda, il y a un autre personnage qui ne nous inspire pas confiance dès que nous venons à en faire la rencontre et cela se confirmera, car ce sera celui qui viendra tout chambouler.

Nous sommes vraiment pris d’empathie pour Mildred, surtout quand elle croit retrouver sa fille, qu’elle croit qu’elle a changé, mais au final, ce n’est qu’une apparence. Cette dernière est très superficielle et n’hésite pas une seule seconde à prendre les autres de haut. Elle n’hésite pas non plus à poignarder sa propre mère dans le dos. Quand nous voyons ceci, nous avons mal au cœur pour Mildred.

Nous avions cru que cette dernière était vaccinée par la violence des actes de sa propre fille, mais une mère, logiquement, essaye toujours d’être au plus profond du cœur de son enfant. Naturellement, encore une fois, Veda revient juste pour enfoncer encore plus profondément le couteau dans la plaie de sa mère. Et, à ce stade de l’histoire, nous avons juste envie de plonger dans l’écran et de gifler cette peste.

Heureusement, il y a du bon dans cette histoire et une surprise de taille concernant Mildred. Nous sommes heureux de voir qu’elle recommence une vie sereine et heureuse.

En bref

Une très jolie découverte, même si l’histoire est crispante. Cette dernière est cependant intéressante est très humaine. Certaines personnes vont pouvoir se retrouver dans cette mini-série et d’autres vont enfin pouvoir réfléchir à leur propre vie et leurs propres choix. Les décors sont merveilleusement bien choisis, tout comme les vêtements qui sont très réalistes pour l’époque à laquelle fait référence Mildred Pierce.

Les acteurs jouent à merveille, sans compter sur le talent de Kate Winslet qui joue vraiment bien la mère éplorée et Evan Rachel Wood qui est impeccable dans le rôle de la fille détestable.

Il faut vraiment la visionner.

Publié par :Meli

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s