Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un thriller d’espionnage, il s’agit de « Frères ennemis » de Mark Zellweger aux Editions Eaux Troubles.

Alexei et John font figure de vétérans au sein des services d’espionnages soviétiques et américains alors qu’ils se rencontrent pour la première fois dans le nid d’espions qu’est devenu Berlin en plein blocus en ce mois de juin 1948.

Ces deux jeunes hommes hors normes nous font vivre la lutte sans merci que l’Occident et l’Union soviétique se livrent par l’intermédiaire de leurs agents.

Chaque camp espionne l’autre dans une course effrénée au leadership mondial. Les agents doubles pullulent de chaque côté et les maîtres espions se tapissent dans l’ombre. Mais qui est qui dans ce monde opaque ? Les espions les plus implacables sont-ils ceux qu’on pense ? Qui sont les taupes de chaque camp ?

frères ennemis

 #Frèresennemis #NetGalleyFrance

Après avoir découvert plusieurs auteurs chez Eaux troubles Éditions, j’étais curieuse de découvrir Mark Zellweger. D’autant plus, que ce jeu d’espions et la quatrième de couverture m’attiraient énormément. Finalement, j’en ressors avec un avis mitigé et je vous explique ça tout de suite.

On commence avec un avant-propos qui se déroule en décembre 2020. On découvre un personnage qui a voulu se lancer dans la rédaction littéraire d’un document. Nous ne savons pas vraiment qui il est mais nous apprenons certaines choses sur lui. Ce protagoniste nous parle de sa grand-mère et du voisin de la grand-mère et nous, lecteurs, cherchons à comprendre. Plus nous avançons dans cet avant propos, plus nous nous posons de questions et sommes intrigués. Nous savons aussi que nous sommes en Russie et, finalement, je trouve que ça change.

Ensuite, vient le prologue et là, j’avoue qu’on se demande un peu pourquoi un prologue juste après un avant-propos, surtout que je me suis sentie un peu perdue dans ce prologue. J’ai eu l’impression qu’il s’y passait trop de choses et que, des fois, je devais revenir en arrière pour vraiment comprendre. C’est sûr, on sait qu’on est dans un roman d’espionnage, de ce côté-là, il n’y a aucun doute.

J’ai vraiment aimé le côté historique de ce roman. C’est, sans conteste, ce que j’y ai préféré, car niveau espionnage, je suis, hélas, passée complètement à côté de l’histoire, j’ai trouvé que ça manquait de dynamisme et d’action. L’amitié entre Alexei et John est également agréable à suivre, nous avons là deux espions que tout oppose et pourtant, on aime les retrouver. Ce roman a des bons côtés, on ne peut pas le nier, mais pas assez pour nous accrocher à fond, il y a certains passages qui sont brouillons et on perd le fil de l’histoire, ce qui est vraiment dommage. Le mieux, si le résumé vous tente c’est que vous vous fassiez votre propre avis, peut-être sera-t-il différent du mien. Je ne sais que vous dire de plus sur ce roman, à part que je laisse toujours une deuxième chance à un auteur donc n’hésitez pas à me recommander un autre roman de l’auteur.

Note : 2.5 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s