Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un roman jeunesse et il s’agit de « L’enfant-Pan » de Arnaud Druelle aux Éditions Gulf Stream.

Londres, 1881. Après son passage devant le juge, le jeune Peter Hawkson est placé à L’Oiseau Blanc, école privée pour garçons. Malgré toute la bonne volonté du directeur, Peter ne se sent pas à sa place. Injustement accusé d’avoir incendié l’infirmerie, il décide de fuir. Deux étranges petites fées surgissent et le convainquent de rejoindre un mystérieux Egon au Pays-de-Nulle-Part. Sur cette île, tout est possible : avec son nouvel ami, Peter apprend à voler grâce à de la poussière d’étoile, nage avec des néréides dans des lagunes turquoise et sillonne la montagne à dos de centaure. Pourtant, l’équilibre de ce monde merveilleux ne tient qu’à un fil… que le terrible capitaine du Jolly Roger n’hésitera pas à trancher de son sabre. Le pirate n’a qu’une obsession : faire couler le sang du Pan.

41GldOPjVxL._SX313_BO1,204,203,200_

Quand j’ai vu ce titre, je n’ai pas pu résister bien longtemps, sans même lire le résumé ! J’avais compris qu’on se retrouverait face à une réécriture de Peter Pan et j’étais vraiment très curieuse de le découvrir, tant j’aime ça, les réadaptations. Enfin, ici, on pense qu’on sera avec une réécriture, mais on se rend très vite compte qu’on sera plutôt sur un préquel. Quoi qu’il en soit, je n’ai aucun regret d’avoir découvert ce roman, car j’ai passé un bon moment en compagnie de cet enfant Pan.

On est directement immergés dans l’histoire du jeune Peter Hawkson, tout comme dans l’époque et on s’attache immédiatement à ce garçon. On commence par le suivre dans une école privée appelée « L’oiseau blanc », mais on se rend très vite compte qu’il n’a pas sa place là-bas et on va le prendre en pitié, tant il va lui arriver de choses qu’il n’a pas méritées. Heureusement pour lui, cette école n’est qu’un pan de sa vie, car très vite, tout va changer. Nous allons nous retrouver dans un monde fantastique rempli de magie, grâce à deux fées. J’ai été émerveillée par la découverte du Pays-de-Nulle-Part, mais aussi par la plume poétique de l’auteur. Les descriptions de ce pays sont vraiment magnifiques et on ne peut s’empêcher de rêver face aux éléments qu’on découvre.

L’auteur nous propose sa version de Peter Pan et j’ai vraiment aimé ce qu’il en a fait. L’intrigue est vraiment très bien ficelée, les rebondissements et les révélations ne manquent pas. L’histoire est tellement rythmée, qu’il est impossible de s’ennuyer ou de souffler à aucun moment. Les personnages sont tous assez différents et c’est ce qui fait la force du récit. On va se réjouir pour eux, mais aussi s’émouvoir pour eux, on passera par un tas d’émotions à la lecture de ce roman. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur ait créé un univers un peu plus sombre que le Peter Pan de base. 

On se retrouve face à un roman qui, au fond, regroupe tous les éléments de Peter Pan, mais à la façon d’Arnaud Druelle et je trouve que c’est vraiment très réussi. C’est vrai que je m’attendais à une réécriture, mais au fond un préquel, c’est vraiment une très bonne idée et ça change. Si vous aimez Peter Pan, et si vous avez envie de découvrir comment l’auteur a pu réaliser un préquel, c’est le moment de découvrir ce roman. Les fans de Peter Pan, de fantastique et de réécriture y trouveront leur compte.

Note : 4 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s