Voici les sorties BD de Glénat édition pour le 26 mai 2021.

Les Fantômes de Séville

Les Fantômes de Séville

Tout a été écrit sur ce match d’anthologie… ou presque ! Hantés par les fantômes de Séville, Didier et Fred, deux potes fans de foot à la limite de la névrose, décident de nos jours de mener l’enquête. Ce qu’ils découvrent, personne n’y a fait attention à l’époque : un détail à la 50e minute du match, qui aurait selon eux changé le cours de l’histoire ! Mais sans s’en rendre compte tout de suite, Didier découvrira que cette demi-finale perdue est la métaphore d’un drame personnel que lui-même a vécu, enfant… À la fois truculente et extrêmement documentée, cette enquête fiction raconte, avec humour, l’une des pages les plus douloureuses du sport français dont les cicatrices n’ont toujours pas été pansées.

BD vendue au prix de 22€.

Les Grandes aventures de Romano Scarpa – Tome 9

Les Grandes aventures de Romano Scarpa - Tome 9

Après Carl Barks, Floyd Gottfredson et Don Rosa, les éditions Glénat sont heureuses de vous présenter leur nouvelle intégrale dédiée à l’un des grands dessinateurs de l’univers Disney : le maître italien Romano Scarpa ! Construite de façon chronologique, bénéficiant, à l’instar des autres séries des « Grands Maîtres Disney » d’un appareil critique très complet, cette nouvelle collection devrait combler les attentes des fans qui l’espéraient comme le messie ! Ce neuvième volume reprend des histoires créées par Romano Scarpa entre 1963 et 1964.

BD vendue au prix de 29,50€.

Un avion sans Elle

Un avion sans Elle

Crédule Grand-Duc veut mourir. L’enquête de sa vie a échoué… Depuis dix-huit ans, il cherche l’identité de Lylie, la miraculée du mont Terrible, une petite fille rescapée du crash du vol Istanbul-Paris survenu le 23 décembre 1980. Car deux bébés étaient à bord ! Les Carville et les Vitral, deux familles que tout oppose — les Carville, issus de la haute bourgeoisie industrielle française, et les Vitral, vendeurs de frites sur la côte normande — se disputent celle que la presse ne tarde pas à surnommer « Libellule ». La justice finit par confier l’éducation de Lylie aux modestes Vitral. Engagé par les Carville, le détective s’est lancé dans un périple de dix-huit ans d’interrogations, d’hypothèses, de coups tordus et d’échecs… Et puis… alors qu’il va presser la détente, Crédule observe une dernière fois la une du journal de l’époque… Soudain, tout est clair…

BD vendue au prix de 25€.

Publié par :fred69x

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s