Hey hey les geekos, on se retrouve à nouveau avec un thriller et « Les trois font la paire » de Martha Grimes aux Editions Presses de la Cité.

Au large de la Cornouailles, sur l’île de Bryher, deux fillettes découvrent le corps sans vie d’une touriste française dans la baie de l’Enfer. Le commissaire Brian Macalvie est envoyé sur place. Au même moment, dans un pub, Richard Jury, iconique limier de Scotland Yard, partage un verre avec Tom Brownell, un détective de légende connu pour avoir résolu toutes ses affaires, sauf une – celle de la mort de sa propre fille.

Dans les semaines qui suivent, les meurtres se succèdent : un homme est tué par balle chez les Summerston, une famille d’aristocrates du Northamptonshire.

Puis une troisième victime est retrouvée dans la cathédrale d’Exeter. Jury, Macalvie et Brownell, étrange cortège de rois mages, décident alors de faire équipe pour démêler les fils d’une intrigue imprégnée de mélancolie…

cover221262-medium

#Lestroisfontlapaire #NetGalleyFrance

Je me réjouissais de retrouver la plume de Martha Grimes, car la dernière fois que j’ai lu l’autrice remonte à bien des années, mais elle m’a toujours fait passer un bon moment et, avec cette sortie, je me suis dit que c’était l’occasion de la retrouver à nouveau. Finalement, j’ai comme l’impression que j’aurais du m’abstenir, car je n’ai pas retrouvé sa plume, celle qui m’avait laissé de très bons souvenirs. Je ne dis pas que j’ai détesté ce roman, mais je l’oublierais vite et certaines choses m’ont gênée.

C’est vrai que ce roman se lit vite. En une soirée, je l’avais terminé, mais plus parce que j’avais envie de passer à autre chose que par attrait pour l’histoire. Déjà, je trouve que les personnages étaient beaucoup trop nombreux et pas vraiment assez détaillés, à part le commissaire. Je vous avoue qu’à certains moments, j’ai eu du mal à savoir qui était qui et à me rappeler s’ils apparaissaient déjà dans les romans de l’autrice que j’ai pu lire.

Au niveau des meurtres, j’ai un peu décroché, à part pour le corps de la touriste qui est découvert par deux fillettes. Ensuite, j’ai eu l’impression qu’il manquait des éléments, je ne savais plus trop le pourquoi du comment. Les enquêtes s’entremêlent et, arrivés à la fin, même si on découvre le coupable, on a toujours ce sentiment d’avoir raté quelque chose et de ne pas avoir tout compris et, pourtant c’est dommage, parce que ce roman commençait bien pour moi, avec les deux fillettes qui trouvent le corps et qui sont interrogées.

Bref, si vous aimez l’autrice ou si le résumé vous tente, je vous laisse vous faire votre propre avis. En effet, cet avis n’engage que moi et n’est que mon propre ressenti.

Note : 2 sur 5.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s