Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un thriller et il s’agit de « A l’autre bout du fil » de Andrea Camilleri qui sort aujourd’hui chez Fleuve Editions.

A Vigàta, tandis que l’arrivée chaque nuit de barques contenant des migrants rescapés de naufrages bouleverse la vie du commissariat, Livia, l’éternelle fiancée gênoise de Montalbano le contraint à affronter une autre épreuve : il doit se faire faire un costume sur mesure. A cette occasion, le commissaire rencontre la très belle et aimable Elena et son assistante tunisienne Meriam. Tandis que la crise migratoire s’aggrave sur les côtes siciliennes, avec son lot de racisme et de violences, Elena est assassinée à coups de ciseaux de tailleur, les suspects du meurtre ont apparemment des alibis, et un coupon de tissu d’une exceptionnelle qualité recèle peut-être des révélations sur le passé de la défunte couturière…

Assisté par l’inénarrable Catarella, tombé amoureux d’un chat qui ne le lui rend guère, d’un Augello que son donjuanisme aveugle et d’un Fazio ombrageux, le commissaire Montalbano progresse vers la vérité grâce à son art du mensonge, et sans jamais oublier d’honorer son culte biquotidien à la gastronomie sicilienne…

cover221572-medium

#Lautreboutdufil #NetGalleyFrance

Je ne connaissais pas du tout l’auteur avant de lire ce roman, j’avoue que ce qui m’a attirée, c’est la couverture. Elle est tellement magnifique et donne envie de s’évader et de partir en vacances. Après, le résumé parlant de migrants m’a aussi énormément attirée. Et puis, bon bah, un livre qui parle de l’Italie, c’est un peu de dépaysement depuis chez soi et c’est sympa aussi. 

On commence donc ce roman avec un mot du traducteur qui nous explique qu’il a essayé de dénaturer le moins possible le roman original et j’ai trouvé cette explication très bien, même si je me suis demandée ce qu’il voulait dire par là. Dès le premier chapitre, on comprend, ce texte du traducteur. C’est bien d’avoir voulu rester proche du style de l’auteur, mais je vous avoue qu’ à certains moments, j’étais perdue, je n’avais pas tout de suite la signification des mots, ça a été un peu compliqué pour moi. Quelques fois, j’ai dû réfléchir à ce que je lisais.

Sinon, au niveau de l’histoire, c’était pour moi la toute première enquête du commissaire Montalbano, alors qu’il en a déjà quelques unes derrière lui. Personnellement, ça ne m’a pas gâché le plaisir de la lecture de tomber en plein milieu de cette saga. Je pense que chaque enquête est différente et qu’il y a juste au niveau des personnages qu’on a pu rater certaines choses, mais je n’ai vraiment pas eu cette impression-là.

J’ai été très touchée par l’arrivée de ces migrants toutes les nuits sur la côte sicilienne. L’auteur aborde la problématique avec beaucoup de justesse. On ressent énormément de pression du côté du commissaire Montalbano et de son équipe. À travers ces débarquements, beaucoup de thèmes très délicats sont abordés, mais l’auteur fait ça très bien.

A côté des migrants, nous nous retrouvons également face à un meurtre auquel nous ne nous attendions pas du tout et notre commissaire et son équipe doivent vraiment faire face à une surcharge de travail. Personnellement, j’ai été beaucoup moins plongée dans ce meurtre que dans l’histoire des migrants, c’est un peu comme si il y avait cette enquête en trop. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé l’enquête, mais je pense que j’ai été tellement touchée par le sort des migrants que j’ai un peu laissé l’enquête et le meurtre de côté.

Vous aimerez ce livre, si la thématique des migrants vous touche, mais aussi si vous aimez les enquêtes et si vous cherchez à vous évader en Italie.

Note : 3 sur 5.
Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s